La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

La maison d'Adèle

  • 2016 -
  • MUSÉE LEON DIERX -
  • Ecole maternelle Ravine Piments
Réalisations artistiques et numériques autour de plusieurs portraits d'Adèle Ferrand et plus particulièrement de son autoportrait

Œuvre étudiée

Portrait de Louise Thérèse Le Coat de Kervéguen

Adèle Ferrand
Adèle FERRAND (1817-1848) Portrait présumé de Louise Thérèse Le Coat de Kervéguen 1848 Huile sur toile Achat Inv. 1973.05.02

Établissements

  • Ecole maternelle Ravine Piments 1 AVENUE PASTEUR 97450 Saint-Louis 02 62 26 26 45

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Les élèves de l'école Ravine Piment ont effectué plusieurs visites au musée avant de commencer leurs réalisations artistiques.

Leur projet comprend plusieurs volets :

  • le détournement de portraits d'Adèle Ferrand avec de la peinture et divers matériaux comme des perles et des rubans
  • la construction de 7 maisons d'Adèle à partir de boîtes de chaussures
  • la réalisation d'un film animé

Après la nuit européenne des musées

Pour présenter leur exposition "La maison d'Adèle", tous les élèves de MS-GS de l'école Ravine Piments de Saint-Louis sont venus à la Nuit des musées accompagnés de leur famille. Ils étaient tous présents en habits de fête, impatients et heureux de faire découvrir leur oeuvre. Les familles, conscientes de l'importance du projet, étaient fières de participer à cette nuit particulière et pleine d'émotions. Tout l'année, elles ont accompagné le projet en participant à des ateliers en classe, dans les musées, en venant à différentes réunions. Leur accompagnement a aussi été une clef de la réussite de leurs enfants.  Un parent d'élève réalisateur a apporté son soutien pour la conception de la vidéo.

Les familles ont tenu à organiser une collation pour partager ce moment d'école exceptionnel. La joie se lisait sur les visages et la fête s'est prolongée dans les jardins du musée. Sensibles à l'accueil réservé par le musée, les familles ont félicité l'initiative artistique de La classe, l'oeuvre ! . Elles ont porté un regard d'affection et d'encouragement sur l'exposition et la chorégraphie présentée par la classe.

Cela a été une expérience qui a renforcé le lien école-famille et tissé le vivre-ensemble dans une compréhension d'école emplie de valeurs humaines partagées.

Albert Jacquart écrivait "L'école est le lieu où l'on enseigne l'art de la rencontre". Cette nuit, dans le musée Léon Dierx, l'écho merveilleux de ces paroles a résonné.