La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Dialogues au musée

  • 2016 -
  • MUSÉE DÉPARTEMENTAL DE LA GUERRE DE 1870 ET DE L'ANNEXION -
  • Collège Julie Daubié

Les élèves de 3ème établiront un dialogue voire une confrontation esthétique et symbolique entre certaines œuvres du musée et leurs créations plastiques. Ils investiront les lieux sous la forme de 2 installations in situ : l'une faite d'origamis et l'autre d'images numériques. 2 actes artistiques à la fois traditionnels et contemporains.

De plus, le temps d'une soirée, ils présenteront leur travail de l'année, en tant que "passeurs de culture".

Œuvre étudiée

Aigle aux ailes déployées, monument des fusiliers de la garde à Sainte-Marie-aux-Chênes
© DPT 57 - Florent Doncourt

Aigle aux ailes déployées, Le monument des fusiliers de la garde à Sainte-Marie-aux-Chênes

Anonyme
Le monument des fusiliers de la garde à Sainte-Marie-aux-Chênes Sculpture en bronze 2ème moitié du XIXe siècle N°d’inventaire : MG 1996.15.2 65 cm H x 171 cm L x 70 cm P L’aigle impérial aux ailes déployées à l’horizontal, tête tournée sur la gauche, plante ses serres dans une sphère cerclée d’une branche de laurier. L’aigle ornait un monument commémoratif allemand de la guerre de 1870 : le monument des fusiliers de la garde à Sainte-Marie-aux-Chênes, qui rend hommage aux hommes qui se sont illustrés dans la prise de ce village le 18 août 1870. L’aigle surmontait un obélisque s’élevant sur un socle. L’ensemble de l’édifice mesurait six mètres de haut. Le monument a été inauguré en 1896. L’architecte Hugo Meiners a conçu la maquette, tandis que le sculpteur Heinrich Pauly réalisa l’œuvre. L’édifice a été entièrement détruit après l’armistice en 1918. L’aigle avait été conservé par des particuliers avant d’être donné au musée municipal de Gravelotte. Il a intégré les collections du musée départemental lors du transfert de la gestion des collections communales au Conseil Général de la Moselle en 2000. Dans l’exposition permanente, cet aigle, avec d’autres fragments de monuments, illustre le souvenir et la commémoration de la guerre de 1870, très présents en France comme en Allemagne jusqu’à la Première Guerre mondiale. En France, l’acte mémoriel et commémoratif veut transcender la défaite. En Allemagne, les monuments célèbrent l’honneur des morts, mais aussi l’unité politique, l’Empereur et les grands artisans de la victoire. En Alsace et Lorraine annexées, de nombreux monuments à la gloire des armées allemandes sont édifiés, à l’exemple de celui de Sainte-Marie-aux-Chênes.

Établissements

  • Collège Julie Daubié RUE JOFFRE 57120 Rombas 03 87 67 17 90

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

"Dialogues au musée"

Les deux classes du collège Julie Daubié à Rombas sont venues au musée en juin 2015, alors que les élèves étaient en 4ème. Après cette découverte générale du musée et des collections, les élèves ont sélectionné les thèmes du portrait et de la muséographie pour le projet "La Classe, l'œuvre". Ainsi, leur seconde visite au musée, en novembre 2015, a porté sur ces thématiques et c'est à cette occasion qu'ils ont choisi les 3 œuvres autour desquelles ils voulaient travailler. Enfin, ils ont décidé, pour leur projet de restitution le 21 mai 2016, d'investir l'espace muséal par deux dispositifs plastiques différents : des oiseaux en origami pour un hommage à la paix ; des images en infographie reflétant la dissolution/disparition des soldats pour faire acte de mémoire. Deux actes artistiques à la fois traditionnels et contemporains. Les élèves se feront "médiateurs d'un soir" pour expliquer ce projet d'installations in situ.