La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

La "Chasse à l'œuvre "

  • 2019 -
  • MUSÉE DES CORDELIERS -
  • Ecole élémentaire Léon Gambetta St Jean d'Angély

Devant la diversité des collections du musée de leur ville, les élèves n’ont pas choisi une mais une dizaine d’œuvre qu’ils déclinent chacun de manière graphique ou plastique. Ils proposent pour les visiteurs de la nuit des musées une exposition de leurs créations en organisant une chasse à l’œuvre. Le principe pour les visiteurs : retrouver à partir de leur création, l’œuvre qui les a inspiré à l’aide d’indices…

Établissements

  • Ecole élémentaire Léon Gambetta St Jean d'Angély 81 RUE GAMBETTA 17400 Saint-Jean-d'Angély 05 46 32 15 50

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

24 élèves de CM1-CM2 de l’école Gambetta de Saint-Jean-d’Angély et leur enseignant Alexandre Bacal, participe au projet « la classe, l’œuvre » en partenariat avec la Musée des Cordeliers.

Une première visite-atelier a été programmée le 15 janvier autour de l’histoire de la ville. Des œuvres des réserves ont été spécialement exposées pour matérialiser les différentes périodes chronologiques, en lien avec le programme d’histoire. Les enfants ont ainsi été sensibilisés à la conservation et à la présentation d’œuvres dans le cadre d’une exposition.

En classe, est né le projet de réaliser une chasse à l’œuvre à l’aide d’indices.

- en ne stipulant que les dates de l’artiste ou de l’œuvre

- avec des descriptions écrites de l’œuvre ou de l’objet

- une photo d’un élément de l’objet ou de l’œuvre

- nom de l’œuvre avec les lettres dans le désordre

- titre dérivé (ex : « la maison bleue »  qui donnerait « la cabane rouge »)

- dessin de l’objet ou de l’œuvre

- image en puzzle

- description de l’endroit où l’on trouve l’œuvre dans le musée

Chaque objet aurait une lettre associée et le but serait de retrouver le mot mystère.

 

Un mois plus tard, les élèves sont revenus au musée pour être guidé à travers les expositions permanentes. A l’issue de cette visite, il leur a été demandé à chacun de choisir leur œuvre « fétiche », qui sera à la fois une étape de la chasse à l’œuvre et qui inspirera leur travail de création.

Une troisième séance a été programmée « hors les murs ». La médiatrice est venue en classe faire une présentation à la manière d’un « brainstorming » afin de trouver des thèmes transversaux, des liens entre les objets et les créations des élèves. Une sélection de photos des œuvres choisies a été projeté : « cela me fait penser à… qui me fait penser à … , j’aimerai faire… ».

Puis, une nouvelle fois en classe, la médiatrice est venue faire une présentation pour donner aux enfants des clés de compréhension en histoire de l’art, faire découvrir différentes techniques artistiques et ainsi leur ouvrir le champ des possibles. A la fin de la séance, les enfants ont choisi leurs modes d’expression : peinture, dessin, sculpture et photographie. Des groupes de 5 élèves ont été constitué.

Deux autres séances ont été programmées au musée en demi-groupe, avec l’aide d’une enseignante remplaçante.

Groupe 1 : atelier création : accompagner les enfants dans leur création

Groupe 2 : début de la création des énigmes pour la chasse à l’œuvre

 

Les élèves doivent à présent au retour des vacances de Pâques trouver un titre à leur exposition.

 

Calendrier prévisionnel

 

SÉANCE 7 Au musée  retour vacances de Pâques , jeudi 9 mai

Finalisation des œuvres

 

 

SÉANCE 6

En classe, rédaction des cartels et réflexion autour de l’accrochage : comment et où ? création des invitations pour les parents, familles. Contacter la presse locale.

Préparer des badges

 

 

SÉANCE 7

Au musée, installation jeudi 16 mai

 

NUIT DES MUSÉES, samedi 18 mai