La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Initiation à la gravure

  • 2023 -
  • Musée Soulages -
- Visite de la classe au musée Soulages:
    - étude de l’œuvre Eau-forte XX (matrice et impression) au regard de l’œuvre de Pierre Soulages
    - atelier de production de gravures
- Réalisation en classe de gravures avec différentes techniques
- Découverte en classe des pratiques et des outils de médiation culturelle dans un musée, ainsi que des procédés scénographiques
- Exposition des productions d'élèves au sein du musée
- Médiation culturelle réalisée par les élèves autour de leurs productions plastiques :
    - sur temps scolaire, à destination d'une autre classe, au cours de la semaine qui précède la Nuit européennes des musées.
    - hors temps scolaire lors de la Nuit européennes des musées, le samedi 13 mai 2022.


Œuvre étudiée

Eau-forte XX, 1972

Pierre Soulages
Eau-forte XX, 1972 50 x 66 cm L’œuvre est accompagnée de sa matrice en cuivre

Ressources associées

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

L’œuvre du musée Soulages choisie pour l'édition 2022-2023 de l'opération "la classe, l'œuvre" est une gravure: Eau-forte XX, 1972.

Le processus de l'eau-forte permet à l'artiste qui l'utilise de reproduire un motif en série. Pour cela, une plaque de cuivre ou de zinc (la matrice) est employée: la plaque est gravée à l'aide d'outils puis plongée dans de l'acide afin que le dessin esquissé se creuse davantage. Une encre est ensuite roulée sur la plaque (la matière pénètre dans les parties creusées) et le motif est finalement imprimé sur une feuille de papier à l'aide d'une presse.

L’œuvre choisie est particulièrement représentative de la manière dont Soulages travaille l'eau-forte : la matrice de cuivre qui accompagne l’impression a été sculptée à l’aide d’outils (scies, burins), avant d'être plongée dans l'acide. Ainsi Pierre Soulages crée à chaque fois un objet aux formes nouvelles. En lien avec ses brous de noix ou ses premières peintures, les Eaux-fortes de Soulages prennent souvent la forme de caractères énigmatiques : des signes abstraits qui se lisent en une fois.

Le travail proposé aux élèves consiste à créer un caractère, une lettre imaginaire et de reproduire ce caractère en utilisant le processus de l'estampe : gravure sur polystyrène, ou sur lino à l'aide de gouges. Une fois créé, le caractère peut être imprimé sur différents types de papiers afin de voir comment évolue la qualité d'impression.