La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Hybrides- Médiations sonores

  • 2016 -
  • MUSÉE RÉATTU -
  • Lycée professionnel Perdigier

Des élèves de Seconde Bac Pro « Hôtellerie service» ont exploré deux oeuvres des collections du musée Réattu  à travers l'observation, l'écriture et la pratique artistique. Leurs découvertes ont abouti à deux « médiations sonores » enregistrées dans les studios d'une radio locale.  Ces créations seront diffusées par un dispositif d’écoute le soir de la nuit des musées devant les oeuvres concernées.  

Œuvre étudiée

Le griffu

Germaine Richier
Germaine Richier (Grans, 1902 – Montpellier, 1959) Le griffu, 1952 bronze achat du musée, 1967 ; inv. 67.1.1 La facture classique des premières œuvres de Germaine Richier, sculptrice de formation académique, se transforme radicalement après la seconde guerre mondiale. Elle réalise alors des êtres étranges issus de la fusion entre l'homme, l'animal et les éléments. Le Griffu est une de ces figures hybrides, dont le nom vient de la serre d'aigle qui prolonge son coude. Cette bête étrange est le produit d'un étonnant mélange entre le corps très fin du modèle qui posa pour cette œuvre et la Tarasque, dragon légendaire vivant caché dans le Rhône. Les fils de bronze qui prolongent les lignes de construction de la sculpture peuvent évoquer les liens entravant la créature lors sa capture.

Établissements

  • Lycée professionnel Perdigier Chemin des Moines 13200 Arles

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Accompagnés par les médiatrices du Service des publics ainsi que par leurs professeurs de français et d'art appliqués, les élèves de la classe de Seconde Bac Pro « Hôtellerie service» du lycée Perdiguier d'Arles se sont intéressés à deux oeuvres des collections, l’une de Germaine Richier et l’autre de Laure Guilhot.  Durant 8 séances, les élèves ont exploré ces oeuvres  par l'observation, l'écriture et la pratique artistique.  Ces découvertes ont abouti à la création de deux « médiations sonores » enregistrées dans les studios d'une radio locale. Elles seront diffusées par un dispositif d’écoute le soir de la nuit des musées devant les oeuvres concernées.  L’opportunité pour les visiteurs de se réapproprier les œuvres au travers du regard des adolescents!
  • Chargement...
  • Chargement...