La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Gestes & postures

  • 2017 -
  • MUSÉE ROYBET FOULD -
  • Ecole élémentaire publique Logie-Cayla

Située dans la première salle du musée Roybet Fould, La Main chaude (1894) est une œuvre picturale de format monumental qui interpelle d’emblée le visiteur. Le sujet ainsi représenté a conduit le peintre Ferdinand Roybet (1840-1920) à élaborer un réseau complexe de gestes, postures, mouvements, autant d'expressions qui constituent le cœur du projet .

En collaboration avec le musée, une classe de CM1 de Courbevoie découvre pendant plusieurs séances cette œuvre majeure du peintre. Dans le cadre de cette immersion, il est proposé aux enfants de dialoguer avec les neufs personnages du tableau par la pratique d'activités artistiques : élaboration d'esquisses (lignes de force et proportions, attitudes, ombres et lumières par le crayonné), prise de vues photographiques afin de comprendre la composition par la gestuelle et l'expression corporelle (mise en scène et définition des émotions), réalisation de figurines en terre cuite sur les postures et le mouvement.

La réflexion menée au musée et en classe fait l'objet d'une restitution dans les salles du musée durant le  week-end des 21 et 22 mai pour le grand public. Un vernissage organisé le matin de la Nuit Européenne des musées permet de faire découvrir les actions menées et le travail des élèves en faisant vivre leur expérience auprès des parents et du public du musée.

Œuvre étudiée

La Main chaude

Ferdinand Roybet (1840-1920)
1894, peinture à l'huile sur panneau en acajou Achat avec la participation du Fram, 1994 H.2,30 X L.2,83 m (hors cadre) Inv.94.1.04 Scène de genre Groupe de 9 personnages dans une taverne se livrant au jeu de la main chaude dans une composition dynamique proche d'une ronde.

Établissements

  • Ecole élémentaire publique Logie-Cayla 12 RUE DU CAYLA 92400 Courbevoie 01 43 33 15 55

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Devenu rapidement un rendez-vous hebdomadaire pour les élèves, le jeudi après-midi est consacré au musée dans le cadre du projet « La classe, l’œuvre ! ».

Cette classe très dynamique s’est beaucoup investie notamment dans l’atelier consacré aux tableaux vivants, restitués sous forme photographique. Les élèves se transforment à la fois en acteurs et en spectateurs. L’expression corporelle permet « d’entrer » dans le tableau, de comprendre à la fois le travail du peintre dans ses recherches avec le modèle mais aussi de décrypter la composition générale de l’œuvre.

Par le travail de l’esquisse, les enfants s’approprient les postures des personnages de Ferdinand Roybet. Ils apprennent à travailler en plusieurs étapes par des reprises successives : de l’impulsion du premier jet jusqu’aux modifications et annotations finales. Dessinées à la mine de plomb ou modelées à l’argile, ces esquisses témoignent de leurs tentatives pour comprendre une œuvre et s’exprimer à leur tour.

La visite du parc de Bécon, dans lequel est situé le musée Roybet Fould, est un moment fort pour la classe qui est immergée dans l’époque du prince Stirbey (1832-1925). Une fois chez eux, les enfants relatent à leur tour l’histoire des fondateurs du musée et du patrimoine de leur ville.

Au départ du projet, la classe est arrivée au musée un peu comme en terre inconnue, presque maladroite dans la façon d'appréhender les oeuvres. A la conclusion des ateliers les enfants sont repartis à l’aise, riches de belles expériences et se sont véritablement appropriés le musée et ses collections.

Après la nuit européenne des musées

Lors de la Nuit européenne des musées 2017, la médiation au sein du musée Roybet Fould s’est organisée autour de la restitution des œuvres créées par les élèves. L’évènement s’est déroulé dans le cadre d’un vernissage sur carton d’invitation et en présence des parents.

Les visiteurs ont découvert sous forme de photographies diffusées en diaporama les différents tableaux vivants constitués par des groupes d’enfants. Tout en respectant l’ensemble de la composition générale, les élèves interprètent les gestes et les postures des personnages de La Main chaude, mais également d’autres œuvres picturales célèbres.

D’autre part, installées parmi les œuvres du musée, les créations produites par les enfants au cours des ateliers sont mises en place. Sur une structure en escalier, les figurines modelées en argile présentent des personnages en mouvement dont les gestes induisent un dialogue les uns par rapport aux autres. Accrochés à de minces fils de nylon transparents, les esquisses à la mine de plomb et aux crayons gras aquarellables réinterprètent des études de La Main chaude de Ferdinand Roybet.

Ce projet, innovant et inédit pour le musée, conduit le visiteur à découvrir les collections sous un autre angle. Les enfants, immergés au sein du projet, deviennent de véritables « passeurs de culture et de patrimoine » en manifestant leur intérêt face aux expositions temporaires et aux œuvres du musée. Les parents ont été également très émus de voir le travail de leur enfant présenté parmi les collections permanentes et sont revenus pour certains tout au long du week-end avec d’autres membres de la famille. La pratique artistique comme vecteur de découverte d'une œuvre d'art a permis d'appréhender de façon vivante un nouveau regard sur les collections du musée.

  • Esquisses des enfants 
depuis les études de Ferdinand Roybet (1840-1920)
pour "La Main chaude" (1894) Esquisses des enfants depuis les études de Ferdinand Roybet (1840-1920) pour "La Main chaude" (1894)
    © Copyright Courbevoie, musée Roybet Fould, L.Duhamel
  • Esquisses et modelages inspirés
par le tableau "La Main chaude" (1894)
de Ferdinand Roybet (1840-1920) Esquisses et modelages inspirés par le tableau "La Main chaude" (1894) de Ferdinand Roybet (1840-1920)
    © Copyright Courbevoie, musée Roybet Fould, L.Duhamel
  • Diaporama des tableaux vivants 
mis en scène par les élèves de CM1
sous le regard de Valentin, jeune public. Diaporama des tableaux vivants mis en scène par les élèves de CM1 sous le regard de Valentin, jeune public.
    © Copyright Courbevoie, musée Roybet Fould, L.Duhamel
  • Exposition des esquisses au crayon des enfants de CM1
d'après les études de Ferdinand Roybet (1840-1920)
pour "La Main chaude" (1894) Exposition des esquisses au crayon des enfants de CM1 d'après les études de Ferdinand Roybet (1840-1920) pour "La Main chaude" (1894)
    © Copyright Courbevoie, musée Roybet Fould, L.Duhamel