La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Figaro, en verve et en musique

  • 2016 -
  • MUSÉE CARNAVALET - HISTOIRE DE PARIS -
  • Collège Lamartine,
  • Lycée polyvalent Paul Poiret
Spectacle théâtral "Figaro, en verve et en musique", par les élèves des lycées Paul Poiret et Lamartine. Extraits choisis du Mariage de Figaro, de Beaumarchais, et de Figaro divorce, d'Horvath. Les élèves de l'option théâtre du lycée Lamartine mettent en scène et jouent, et les étudiants du DMA costumier-réalisateur réalisent les costumes. 

Œuvre étudiée

Salon bleu Louis XVI

Divers
Boiseries et meubles XVIIIe siècle : décor de style Louis XVI (vers 1782) venant de l'hôtel de Breteuil.

Établissements

  • Collège Lamartine 121 RUE DU FG POISSONNIERE 75009 Paris 9e Arrondissement 01 48 78 94 74
  • Lycée polyvalent Paul Poiret 19 RUE DES TAILLANDIERS 75011 Paris 11e Arrondissement 01 55 28 82 00

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Projet Figaro

 

Les représentations des 21 et 22 mai 2016 sont le fruit d’un travail qui, d’emblée, s’est voulu inscrit dans une logique d’échange, de mutualisation des compétences et de partenariat.

 

2 classes / 2 établissements

Les élèves de Terminale L Option Théâtre du Lycée Lamartine et les étudiants de 2e année de Diplôme des Métiers d’Art Costumier réalisateur du Lycée Paul Poiret ont concouru à sa réalisation. Les lycéens portent et incarnent sur scène les costumes réalisés pour eux par les étudiants.

 

2 pièces / 2 auteurs

Le personnage de Figaro, « de verve et de musique » (programme de Terminale L), a guidé le choix de deux œuvres: Le Mariage de Figaro de Beaumarchais (1784) et Figaro divorce de Horváth (1936). Les deux textes ont été travaillés en résonnance et en contiguïté.

 

2 lieux / 2 temps

Le projet « La classe, l’œuvre » adossé à « La Nuit des Musées » permet que le Musée Carnavalet, lieu patrimonial du Paris pré révolutionnaire, accueille la représentation. Le Théâtre de la Commune à Aubervilliers comme Centre Dramatique National organise pour la 1ère fois un festival de rencontres autour des travaux de différentes Options Théâtre.

 

« Figaro, personnage de verve et de musique » : monter, remonter Figaro en 2016 ?

«Avec Figaro, il y a de la matière. Matière à jouer, matière à étudier. De qui est-il le nom ? De quoi est-il l’emblème ? Génie prodigieux de l’embrouille, spécialiste de l’esquive, ludion allègre et infatigable meneur d’entourloupe, […] maître incomparable des plaisirs, il ne se laisse pourtant pas assigner facilement à ce qu’il paraît si bien.» Georges Zaragoza.

De Beaumarchais à Horváth, les extraits proposent un parcours temporel et dramatique : de noces joyeuses toujours annoncées et repoussées au déchirement d’un couple que tout s’emploie à séparer, se dessine le chemin de personnages pris dans les tourmentes de l’Histoire : celle de la fin d’un temps, de la chute pressentie de l’Ancien Régime à l’inquiétante montée des extrémismes en Europe.

La ligne temporelle ainsi tracée est celle choisie pour la coupe historique ou revisitée des costumes, chaque personnage incarné devenant le reflet d’une époque.

 

Mise en scène : Olivier Cruveiller, Benoît Couteleau

 

Après la nuit européenne des musées

La représentation s'est tenue devant un public nombreux (plus de 90 personnes en ne comptant que le public assis) et enthousiaste. Les élèves ont interprété des extraits du Mariage de Figaro, de Beaumarchais, et de Figaro divorce, d'Horvath. La qualité de la prestation des comédiens et la beauté des costumes ont fait écho au cadre du musée et aux oeuvres.