La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Envolées japonaises

  • 2019 -
  • MUSÉE DÉPARTEMENTAL DES ARTS ASIATIQUES -
  • Collège privé Don Bosco

Nos élèves proposent de sensibiliser le public à l’art japonais le samedi 18 mai 2019 à 15h00 et 16h00 au Musée départemental des Arts asiatiques de Nice.

Ils donneront vie à la paire de Paravents aux livres et rouleaux épars sous la forme de petites scènes qu’ils ont écrites en réinvestissant leurs connaissances sur les arts décoratifs et la littérature traditionnelle japonaise.

Leurs saynètes Envolées japonaises seront accompagnées de danses et de musiques qu’ils interpréteront avec toute leur énergie et leur générosité. Un quizz final sur la culture artistique japonaise sera proposé au public.

Œuvre étudiée

Paravents à envol de rouleaux et livres illustrés

Anonyme
Époque Edo, XVIIème siècle Peinture sur feuille d'or, papier. « La paire de Paravents aux livres et rouleaux épars représente un décor de livres et de rouleaux enluminés, les uns fermés, les autres entrouverts, disposés sur un fond de feuilles d’or, surface unie symbolique d’un intérieur de maisons ou d’un sol de nattes en paille. Ces ouvrages de littérature et de peinture sont placés à différentes hauteurs de manière à suggérer la profondeur et à organiser l’espace sur un rythme dynamique. Ils paraissent avoir été nonchalamment abandonnés, ouverts à ses pages favorites par quelque amateur. Certains rouleaux ont été soigneusement rangés, tandis que d’autres ont été rapidement roulés, les cordelettes en soie mal ajustées et les papiers décentrés. Ces livres et rouleaux anciens sont prétextes pour le peintre à montrer quelques enluminures de récits anciens. La grande minutie des détails, la finesse d’exécution des enluminures, et les couvertures de livres de ces paravents dénotent la main d’un artiste de qualité de la fin du XVIIe siècle, connaissant la littérature. Quelques motifs comme des décors peints ou réalisés à l’encre, ou un décor de pins en lavis d’or sur fond bleu ornant la couverture d’un livre, laissent pressentir une maîtrise du pinceau dans le style de l’école Kanô. » (Christine SHIMIZU, commissaire de l’exposition Contes d’ici et de l’au-delà, 19 janvier-16 avril 2001, musée des arts asiatiques de Nice)

Établissements

  • Collège privé Don Bosco 40 PLACE DON BOSCO 06046 Nice 04 93 92 85 85

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

En décembre 2018, des élèves de 6eB du collège Don Bosco ont bénéficié d’une visite guidée au Musée départemental des Arts asiatiques de Nice. Ils ont découvert l’exceptionnelle architecture du musée, conçu par l’architecte japonais Kenzo TANGE et les œuvres de la collection permanente. Dans le cadre de l’exposition « Esprit d’harmonie » consacrée à l’expression artistique d’influence asiatique, ils ont aussi eu la chance d’assister à des démonstrations de calligraphie japonaise par des maîtres renommés.

Sensibilisés à l’art japonais, les élèves se sont ensuite appropriés une œuvre au titre évocateur : Paravents aux livres et rouleaux épars. En effet, la paire de paravents à six feuilles de la fin du XVIIe siècle reflète non seulement la quête d’une esthétique décorative raffinée mais encore, elle témoigne d’un amour pour la littérature puisque de nombreuses scènes de la littérature traditionnelle y sont représentées.

Les élèves ont alors effectué des recherches sur les scènes qui les ont le plus touchés. De l’histoire d’Urashima le pêcheur à celle de Izutsu, la margelle du puits ou encore celle du Samouraï Minamoto no Yorimasa qui sauve l’empereur en tuant un Nue, ils ont découvert des contes et légendes traditionnels japonais. Au fil des lectures, ils ont rencontré de nombreuses formes de poésie telles que le tanka, le renga et le haïku.

L’étude de cette paire de Paravents aux livres et rouleaux épars a donc permis aux élèves de plonger dans l’univers japonais et de se l’approprier au-delà de leurs représentations initiales.