La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Cloches, masques, visages et corps

  • 2017 -
  • MUSÉE EUROPEEN D'ART CAMPANAIRE -
  • Ecole maternelle publique Jean de La Fontaine

3 classes de Maternelles proposent une médiation à partir d'objets du musée Campanaire de l'Isle Jourdain

Productions plastiques individuelles et collectives qui s'interrogent sur le corps et le visage.

Les élèves de Mmes Huitric, Caggegi et Massé ont travaillé sur l'aspect physique, le son et la symbolique mais aussi le rôle social du masque et de la cloche. 

Ce projet s'est inscrit dans la continuité du thème du "Printemps des POètes" 2017 (Afrique)

Œuvre étudiée

masque bois de Cauris

anonymes
-Masque en bois orné de Cauris avec trois grelots en cuivre Dan, Côte d’Ivoire, XXème siècle

Établissements

  • Ecole maternelle publique Jean de La Fontaine CHEMIN DE LA PORTERIE 32600 L'Isle-Jourdain 05 62 07 65 59

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Ecole maternelle Jean de la Fontaine de l’Isle Jourdain - Travail autour d’une œuvre du musée campanaire

classe 4 (PS-MS-GS)

  • Oeuvre retenue : une cloche-gong en fer avec poignée en bois peint et sculpté (n°94) XIXème-XXème siècle
  • La démarche

> Découverte d’un musée : visite du musée campanaire

> Travail autour de la cloche-gong : l’aspect physique : travail sur la représentation du corps et particulièrement de la tête : passage du dessin à la réalisation plastique en 3D (modelage)

> Le son : travail sur les paramètres du son (timbre, hauteur, durée et intensité) la symbolique : la cloche-gong pouvait être utilisée pour rendre un arrêt destiné à régler un différend.

  • Exposition de leurs oeuvres :

> Productions plastiques individuelles : fabrication d’une cloche-gong par enfant

> Production plastique collective : fabrication d’une cloche-gong pour la classe qui servira à donner le signal quand il faudra régler un conflit.

> Réalisation d’un mini film : mise en scène d’un conflit qui va être réglé avec intervention de la cloche.

Classe 1 PS/MS/GS

  • œuvre retenue: Masque en bois orné de cauris avec trois grelots en cuivre Dan, Côte d’Ivoire, XXème siècle.
Les masques Dan se caractérisent par une reproduction fidèle du visage humain, dans un esprit de « réalisme idéalisé ». Ils sont fréquemment ornés de clochettes ou de grelots. Ils ont tous des fonctions de contrôle social.
  • La démarche :

> Première visite au musée Campanaire pour voir l’ensemble des collections, deuxième visite pour s’intéresser particulièrement aux objets africains.

> Choisir une œuvre , discuter , argumenter , se mettre d’accord.

> Découvrir d’autres masques Dan mais aussi d’autres masques africains

> Réaliser un masque, une danse…

  • Les productions :

> réalisation de masques (travail sur les expressions du visage, sur le relief, le son des grelots), travail de la matière et du rendu.

> chanter un chant africain en dansant avec le masque

  • Présentation :

> exposition des masques réalisés par les enfants

> chant dansé avec les masques (en fonction du nombre d’enfants disponibles le 20 mai).

Classe 5 Ps/Ms/Gs

  • œuvre retenue : cloche en bronze de forme quadrangulaire portant comme décor un grand masque. Yoruba, Nigéria, XX° siècle.
Les cloches en bronze portant un visage sont des symboles de pouvoir et d’autorité chez les Yoruba. Elles évoquent les ancêtres et chaque chef nouvellement nommé doit faire fondre une nouvelle cloche pour son fils qui la portera suspendue à son épaule droite et reposant sur sa hanche.
  • La démarche :

> première visite au musée pour découvrir l’art campanaire.

> La seconde visite s’est portée sur les objets africains.

> Aspect physique de la cloche : les parties du visage apparente, les décorations du masque.

> Comment fabriquer une cloche qui tinte à partir d’une boite métallique ? Expérimentations pour trouver le meilleur battant.

>  Les expressions du visage selon les émotions : à partir d’oeuvres, à partir de son propre visage (miroir), à partir du visage des copains.

  • Créations plastiques :

> Pour les plus grands dessiner son projet : l’expression que l’on veut donner à son visage, le décor du masque, le travail sur les arêtes de la cloche. Passage à la sculpture : avec de la pâte auto-durcissante passer à la réalisation. Construction de la cloche en insérant le battant choisi lors des essais. Assemblage réalisé par l’adulte.

> Pour les plus petits : choix des expressions simplifiées (modèles crées après observation des œuvres…), par collage anticipation de la réalisation finale. Puis travail identique aux grands.

> réalisation d’un affichage pour l’exposition au musée : présentation de l’oeuvre choisie, explication de la démarche suivie.

> exposition au musée campanaire pour la nuit des musées.

Après la nuit européenne des musées

17h30: les parents et les enfants sont présents dans le hall du musée Campanaire (170 personnes) Une invitation avait été envoyée à chacun.

Tous les travaux d'élèves sont exposés. Ils sont variés et complémentaires. Un livret pédagogique accompagne la restitution.

Chaque classe -par petit groupe, explique son projet, puis chante une chanson travaillée à propos de l'Afrique (printemps des poètes et choix de la cloche), la vidéo sur la résolution du conflit avec la cloche est montrée au public, le son des cloches réalisées est aussi entendu.

En prolongement, tout le monde est convié au spectacle "Truc et trucons" autour des sonnailles.

Tout le monde est très content, le musée n'avait pas eu autant de visiteurs en soirée!