La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Au rythme des lumières dans la Galerie des Glaces

  • 2018 -
  • CHÂTEAU DE VERSAILLES -
  • Ecole élémentaire Le Coz

Le long de ces 73 mètres, la Galerie des Glaces est rythmée par les miroirs et les fenêtres, mais aussi par un ensemble de guéridons porte-girandole. À figures d’enfants ou de femme, ces œuvres incarnent la lumière et le mouvement. Les élèves s'inspirent de leurs postures, observent leur disposition régulière dans l'espace et contemplent les reflets qui les multiplient. S'inscrivant dans les pas du Roi, ils explorent ces rythmes et jeux de miroirs à travers la musique et la danse baroque.

Œuvre étudiée

Guéridons porte-girandole

Foliot, Toussaint (sculpteur) ; modèle de Gondoin, Jacques (dessinateur) ; Bardou, veuve (doreur)
Vingt-quatre guéridons ou torchères furent livrés en 1769 pour la Galerie des Glaces, en prévision du mariage du Dauphin. Ils adoptaient deux modèles d’après Gondoin, architecte du Garde-Meuble de la Couronne : l’un à figures d’enfants sculpté par Foliot ; l’autre à figure de femme sculpté par Babel. En 1770, huit nouveaux exemplaires (quatre de chaque modèle) étaient commandés pour le Salon de la Guerre. Le château de Versailles conserve aujourd’hui six de ces guéridons qui sont présentés dans l'ancienne Salle du Trône (Salon d'Apollon). Entre 1976 et 1980, Gérald Van der Kemp fit mouler à partir des modèles originaux, douze guéridons à figures d'enfants (Obj 464 à 486) et douze à figures de femmes (Obj 488 à 510), placés dans la Galerie des Glaces suivant la disposition adoptée lors du mariage du Dauphin en 1770.

Ressources associées

Établissements

  • Ecole élémentaire Le Coz 149 RUE YVES LE COZ 78000 Versailles 01 39 50 16 30