La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

ARBRE entre art et nature

  • 2021 -
  • MUSÉE DES URSULINES -
  • Ecole primaire Jean Moulin,
  • Ecole primaire annexe de l'IUFM
Ce projet permettra de développer les trois piliers du Parcours d’Éducation Artistique et Culturelle des élèves : des rencontres, des pratiques, des connaissances. Découverte des collections du musée sur le thème de L’Arbre et d’une exposition temporaire sur la gravure. Expérience d’une œuvre contemporaine de l’artiste Jean-Michel Petit. Sensibilisation des élèves à l’art contemporain, au processus de création. Pratiques plastiques avec différentes techniques, dessin, gravure, volume… mais aussi techniques du numérique. Apports culturels et de connaissances dans le domaine artistique mais aussi littéraire, scientifique, historique. Sensibilisation à la conception des formes de restitution. 

Œuvre étudiée

Un vieux pin sur le Puy de Mazeyres

Georges Duhain (1860-1934)
Georges Duhain (1860-1934), Un vieux pin sur le Puy de Mazeyres, 1er quart du 20e siècle, huile sur carton, 72,5 x 91,5 cm, inv. A.775 Georges Duhain, comprend comme avant lui certains locataires de l'auberge Ganne à Barbizon, que la force poétique d'un tableau peut se définir dans l'extrême simplicité du sujet qui le compose. De sorte, un seul arbre, par sa majesté peut suffire à occuper l'espace d'une peinture, rendant même anecdotique le peu qui l'entoure. L'artiste fut sans doute subjugué

Établissements

  • Ecole primaire Jean Moulin 1 RUE JEAN MOULIN 71000 Mâcon 03 85 21 10 47
  • Ecole primaire annexe de l'IUFM 20 BIS RUE DE L HERITAN 71000 Mâcon 03 85 38 36 06

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

Rencontre avec l’artiste en amont du projet. Présentation de son parcours et de sa pratique personnelle. Jean-Michel Petit a suivi une formation de botanique, avant de faire ses études à l’Ecole des Beaux-Arts de Mâcon, de continuer à l’École des Beaux-arts de Saint Étienne et l’Institut des Hautes Etudes en Arts Plastiques de Paris. Son thème d’étude est le paysage, qu’il pratique en dessin, gravure, peinture. Il réalise également des installations de sculptures monumentales en lien avec le végétal, l’arbre, le bois. 

Septembre-octobre : Rencontre entre les différents partenaires, finalisation de la programmation des séances avec les différents intervenants. (Ce calendrier est approximatif et sera à préciser lors de cette réunion).  Le thème de l’arbre apparait dans les domaines littéraires (contes, albums, poèmes…).

Novembre-décembre: Première visite au musée des Ursulines : les collections du musée sur le thème de l’arbre, avec différents ateliers : rencontre sensible avec des œuvres de différentes époques (voir, entendre, bouger), l’arbre comme reflet de l’âme de l’artiste, l’arbre domestiqué, l’arbre dans le paysage. Première pratique plastique par la représentation de feuillages selon différentes méthodes et avec divers outils. Première sensibilisation aux enjeux de la préservation de la nature, de la biodiversité (expositions GoodPlanet de Canopé).

Janvier : Première rencontre avec l’artiste. 

Janvier-Février-mars : Formations des enseignantes par la CPD Arts plastiques, l’Atelier Canopé 71 et le Centre ressources sciences.

Février-mars-avril : temps fort du projet avec l’artiste :

-          Initiation à la botanique de l’arbre, sa silhouette, son lieu de vie…

-          - Apport culturel sur d’autres œuvres, d’autres artistes sur le thème de l’arbre. 

-          Chaque élève imagine son avatar, un arbre qui lui ressemble, qui parle de lui (autoportrait autrement). 

Poursuite du travail sur le développement durable pour appréhender les interactions entre environnement, société, économie et la culture.

Deuxième visite au musée : découverte de l’exposition sur la gravure, découverte des liens entre les collections permanentes et les œuvres contemporaines du collectif Envers-Endroit exposées (inspiration, réinterprétation), collections du musée.

Découverte de différentes techniques plastiques avec l’artiste et la CPD Arts plastiques : les techniques de gravure, le pochoir, le collage, le volume…

Poursuite des séances avec l’artiste : chaque élève choisit en connaissance de cause la technique la plus appropriée pour représenter plastiquement son arbre-avatar.

A partir de ces réalisations individuelles, conception d’une « forêt d’avatars », une photo de classe autrement : une réalisation collective numérique, à l’aide des techniques de réalité augmentée.  Les photos des avatars individuels mis ensemble et mêlés aux œuvres du musée. 

Mai-Juin : Exposition et présentation lors de la Nuit des musées; exposition collective à la médiathèque de Mâcon (avec les autres classes ayant travaillé sur ce thème de L’arbre).