La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

Action !

  • 2016 -
  • MUSÉE UNTERLINDEN -
  • Collège Hector Berlioz

Les élèves du collège Hector Berlioz présenteront lors de la Nuit européenne des Musées Le Retable du Tempelhof de Bergheim de manière surprenante ! Chaque élève enfilera les habits d'un personnage peint par Jost Haller en 1438 et 1470 !

Niveaux :

Disciplines :

Œuvre étudiée

Retable du Tempelhof de Bergheim : La Prédication de saint Jean Baptiste et Le combat de saint Georges

Jost HALLER
Huile sur sapin, H. 89,5cm; l. 213cm Provient de la commanderie des chevaliers de saint Jean de Bergheim. Saisie révolutionnaire. Inv. 88.RP.142 Ce panneau provient de l’église de la commanderie des Chevaliers de Saint-Jean de Bergheim, connue au milieu de XVe siècle sous le nom Tempelhof de saint Georges. Les Hospitaliers de Saint-Jean se plaçaient, quant à eux, sous la protection de saint Jean Baptiste. Un double patronat qui explique la juxtaposition ici de deux représentations du sacrifice, celui du Christ et celui de la princesse : La Prédication de saint Jean-Baptiste à gauche et le Combat de saint Georges à droite. L’unité entre les deux scènes est assurée par le paysage qui se déploie à l’arrière-plan. Sur la moitié gauche, Jean Baptiste désigne Jésus comme l’Agneau de Dieu aux Pharisiens venus écouter sa parole. Le Prédicateur est reconnaissable à sa tunique en poil de chameau et à sa tête auréolée, comme celles des deux disciples qui se tiennent derrière lui. Une foule attentive est massée à ses pieds. Debout au centre de la composition, la figure du Christ marque la transition avec l’autre moitié du panneau. Au milieu de collines rocheuses se déroule l’ultime combat de Saint Georges contre le dragon qui dévorait tous les animaux et exigeait un tribut quotidien de deux jeunes gens tirés au sort. Georges arrive le jour où le sort désigne la fille du roi et au moment précis où elle va être victime du monstre. Avec l’aide du Christ, le chevalier engage un combat victorieux. Paré d’une somptueuse armure agrémentée d’un surcot blanc à croix rouge, insigne de l’ordre de saint Jean, saint Georges est représenté sur le point d’achever le monstre, dont il a déjà transpercé la gorge avec sa lance. Semblant prise dans ses pensées et presque indifférente au combat, la princesse se tient debout derrière lui. Le perroquet posé sur un rocher à droite symbolise l’éloquence, et renvoie à la parole du Prédicateur. La palette colorée riche et diversifiée, une attention au détail, des visages caractérisés par de longs nez et des yeux grands ouverts ont permis, entre autres points, d’attribuer ce panneau au peintre strasbourgeois Jost Haller.

Établissements

  • Collège Hector Berlioz 42 RUE AMPERE 68025 Colmar 03 89 21 59 60