La classe, l'œuvre!

La classe, l'œuvre !

Valoriser les projets éducatifs artistiques et culturels

  • Imprimer

à bout de bras

  • 2016 -
  • Musée d’art contemporain de Marseille MAC -
  • Collège Gyptis

Proposition en trois visites au [mac]

Autour des artistes de la collection du [mac] faisant eux-mêmes usage de collecte, collage et montages d'images ou d'objet, nous proposons aux élèves de plusieurs classe de 3e, une expérience de regard et de transmission. Ils rendront compte de leur expérience au travers de la projection des images collectées directement lors de leurs visites, au moyen de leurs téléphones portables. La projection de ces images restituera la captation de moments, ambiances et paroles à partir des œuvres d'art présentées.

Œuvre étudiée

Jumping rope

Alain Jacquet
Jumping rope, 1984 Huile sur toile, 205 x 205 cm Inv. C.85.18 Après deux années passées à étudier l'architecture à Paris, Alain Jacquet part au début des années 1960 s'installer à New York et y rencontre alors les artistes du Pop Art. Intéressé par les images et leur circulation, son travail s'appuie avant tout sur la citation, tant avec la serie des Camouflages (1962-1963) qu'à travers ses travaux de Mec Art dont il est une des figures de proue avec l'emblématique Déjeuner sur l'herbe (1964). De figures célèbres en exacerbation des effets techniques de la reproduction (point de sérigraphie, tramage..), Alain Jacquet met l'accent sur le mode de diffusion des images et leurs stratifications culturelles. Jumping Rope appartient à l'une des nombreuses séries de tableaux inspirés par les photographies de la NASA, séries initiées au début des années 1970 et qui marqueront un retour à la peinture. Il combine une figure de bouc légendaire, mi humaine mi animale, relevant autant du satyre que de Belzebuth, et une vue satellite de la terre. Prenant le parti d'une peinture à la touche assumée, les deux images se mêlent, l'une et l'autre devenues indiscernables, inextricables, semblant se générer mutuellement selon un principe circulaire, joignant le mythe à la technologie la plus en pointe.

Établissements

  • Collège Gyptis TRAVERSÉE REGNY 13009 Marseille 9e Arrondissement 04 91 17 05 00

Compte rendu du projet et médiation

Avant la nuit européenne des musées

1- Séance de visite du musée :

Après un travail de documentation en classe, les élèves découvrent au musée les œuvres de Jean-Michel Basquiat, Peter Halley, Arman, Alain Jacquet, Jean Tinguely... Ils font, par petits groupes, une présentation des informations trouvée et mesurent l'écart entre documents et œuvres dans les salles. S'ensuit une visite autour de cinq œuvres sélectionnées.

2- Séance de travail dans les salles du musée :

- réflexion à partir d'un certain nombre de contraintes et de règles du jeu :

- Mise en œuvre d'un synopsis
- choix des œuvres et modalités de présentation, de captation par téléphone, temps donné, son…

- visionnage d'œuvres :

Paradox of praxis, Francis Alÿs
Extrait de Office Baroque, Gordon Matta Clark et C. Convents
Extrait de Scenes from the life of A. Warhol, J. Mekas

3- Séance de captation dans les salles :

Les images sont collectées directement lors de leur troisième visite au moyen de leurs téléphones portables.
organisation de la séance, des séquences par groupe dans les salles et filmage

Les enseignants sont chargés ensuite de récolter les films d'une minute maximum réalisés en montage direct, afin que l'équipe d'accueil finalise un montage des différents films.

4- Nuit des musées :

ils rendront compte de leur expérience au travers de la projection des images collectées directement lors de leur troisième visite au moyen de leurs téléphones portables. La projection de ces images pendant la nuit des musées restituera la captation de moments, ambiances et paroles à partir des œuvres d'art présentées.