Éducation prioritaire




Education prioritaire


  • Education prioritaire
  • Education prioritaire

Les enseignants rencontrant des difficultés, au regard des spécificités du réseau, font l’objet d’un suivi personnalisé.

Il peut arriver qu’un personnel enseignant rencontre des difficultés dans l’exercice de son métier. En éducation prioritaire, cette situation, si elle se prolonge, risque d’avoir des conséquences fâcheuses tant pour les apprentissages des élèves que pour la suite de l’exercice professionnel de l’intéressé. Il faut donc créer un climat qui lui permette de faire état de ses difficultés. Il convient ensuite de le soutenir en lui donnant les ressources qui soient appropriées à sa situation et qui l’aident à s’en sortir par lui-même. Les collègues, les directeurs d’école et les personnels de direction constituent les premiers soutiens. Les inspecteurs du premier degré et leur équipe de circonscription, les IA-IPR sont ensuite des appuis indispensables pour mettre au point un suivi personnalisé.

Pour approfondir

Bibliographie

LÉVINE Jacques, MOLL Jeanne, Prévenir les souffrances d’école. Pratique du soutien au soutien, Paris, ESF, 2010.

MOLL Jeanne, « La structure du soutien au soutien et la formation des enseignants », Cahier d’Éducation et devenir, n° 10, mars 2011.

« Observer la classe », Cahiers pédagogiques, n° 511, février 2014.

Piloter en éducation prioritaire : quelles collaborations, pour quelles priorités ?, Compte rendu de la formation organisée au Centre Alain-Savary du 24 au 26 mars 2014, Lyon, Ifé, 2014.
Disponible en ligne sur le site de l’Institut français de l’Éducation, Centre Alain-Savary

Agir autour des six priorités du référentiel