Éducation prioritaire




Education prioritaire


  • Education prioritaire
  • Education prioritaire

L’erreur est considérée comme une étape de l’apprentissage, nécessaire et source d’enseignements pour tous.

L’apprentissage n’est pas un processus linéaire. Il passe par essais, tâtonnements, erreurs, échecs… Il y a donc pour les élèves un droit à l’erreur qui doit être reconnu et pris en compte. Le travail sur l’erreur permet d’instaurer un climat de confiance dans lequel l’erreur n’est plus stigmatisée mais devient un matériau collectif pour la construction du savoir.

Pour l’élève, le retour réflexif sur l’erreur est une voie propice pour accéder à une meilleure compréhension de la notion étudiée. Par ce travail, il découvre aussi son propre fonctionnement intellectuel et gagne en autonomie.

Pour l’enseignant, l’exploitation de l’erreur est un instrument de régulation pédagogique. Elle permet de découvrir les démarches d’apprentissage des élèves, d’identifier leurs besoins, de différencier les approches pédagogiques, de les évaluer avec pertinence.

Pour approfondir

Bibliographie

ASTOLFI Jean-Pierre, L’Erreur, un outil pour enseigner, Issy-les-Moulineaux, ESF éditeur, 2014.

DEVAL Karine, L’Erreur : un obstacle à analyser, Dossier professionnel : concours de recrutement des professeurs des écoles, session 2000.

FAVRE Daniel, « Conception de l’erreur et rupture épistémologique », Revue française de pédagogie,
n° 111, avril-juin 1995, p. 85-94.
Disponible en ligne sur le site de l’Institut français de l’Éducation.

FIARD Jacques, AURIAC-PEYRONNET Emmanuèle, L’Erreur à l’école : petite didactique de l’erreur scolaire, Paris, L’Harmattan, 2006.

GIORDAN André, FAVRE Daniel, TARPINIAN Armen, « L’erreur en pédagogie », École changer de cap, décembre 2013.

REUTER Yves, Panser l’erreur à l’école : de l’erreur au dysfonctionnement, Villeneuve-d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2013.

RISTEA Paula Maria, Erreurs et apprentissages : le rôle de l’erreur dans l’apprentissage du français langue étrangère, mémoire de master 2 « Didactique des langues étrangères et TICE », Lyon, université Lumière Lyon 2, 2006.

VANSSAY Stéphanie de, LOZAC’H Anthony (coordination), « L’erreur pour apprendre », Cahiers pédagogiques, n° 494, janvier 2012.
Sommaire du dossier et quelques articles en ligne sur le site Cahiers pédagogiques.

Agir autour des six priorités du référentiel