Éducation prioritaire




Education prioritaire


  • Education prioritaire
  • Education prioritaire

L’organisation des enseignements, principalement dans l’emploi du temps du collège, adopte la durée des séquences aux objectifs pédagogiques.

Le temps réel de mobilisation intellectuelle des élèves et d’exposition effective aux apprentissages est un facteur important de réussite qui ne doit pas être négligé. Des études ont montré que ce temps pouvait considérablement varier au sein même de l’école. La durée des séquences de travail doit donc s’adapter aux objectifs poursuivis et permettre une mise au travail de qualité, une implication dans des tâches complexes, une réflexion des élèves en groupes… L’organisation adoptée cherche également à diminuer les sources de perturbation (changement de classes, excitation dans les couloirs…). Il est nécessaire d’interroger les habitudes pour imaginer les organisations spatio-temporelles les plus souples et les plus propices aux apprentissages.

Pour approfondir

Bibliographie

CHOPIN Marie-Pierre, Le Temps de l'enseignement : l'avancée du savoir et la gestion des hétérogénéités dans la classe, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2011.

MALLIET François, ZAKHARTCHOUK Jean-Michel (coordination), « Le temps d’apprendre », Cahiers pédagogiques, n° 490, juin 2011.
Sommaire et quelques articles en ligne sur le site Cahiers pédagogiques.

PERRENOUD Philippe, « Le temps : une ressource surestimée dans la lutte contre l'échec scolaire », Résonances, Mensuel de l'école valaisanne, n° 7, avril 2009, p. 4-7.

VÉRAN Jean-Pierre, RIVEMALE Sébastien, BODILIS, Marie-Hélène, De l'emploi du temps aux emplois des temps : vers une approche globale du temps scolaire, Paris, Berger-Levrault, 2012.

« Le temps de l’école - à l’école du temps », Résonances, Mensuel de l'école valaisanne, n° 7, avril 2009.

Apports de la recherche


Afficher les ressources archivées

Agir autour des six priorités du référentiel