logo D-DAY/ Education

Language :

Mémoire de la guerre

Histoire puce Terminale

Introduction

« La bataille suprême est engagée », annonçait de Gaulle dans son allocution radiodiffusée le 6 juin 1944. Le débarquement allié en Normandie, de par l'audace de son entreprise et sa portée historique, est l'un des événements qui constitue un tournant de la Seconde Guerre mondiale. Il marque en effet le début de la libération de la France métropolitaine et, au-delà, du Nord-Ouest de l'Europe.

Aujourd'hui, le paysage normand est ponctué de cimetières, de monuments et de musées, dont le mémorial de Caen, qui rappellent cet événement, chacun à sa manière. Ils sont ainsi autant de lieux d'une mémoire particulière.

Objectifs

  • Confronter deux approches nationales, allemande et française, d'un même fait historique afin de déterminer le type de mémoire dont il est question : de quoi veut-on se souvenir et pour quoi ?
  • Montrer qu'un fait militaire conflictuel peut constituer la base d'une conciliation.

Prérequis

  • Connaître le contexte de la Seconde Guerre mondiale et du débarquement en Normandie en particulier. À illustrer avec le média « Opérations alliées ».
  • Savoir analyser un document historique.

Durée

Déroulé de la séance : 30 min

Déroulé de la séance

Durée

30 min

Problématique

En quoi la mémoire du débarquement en Normandie, vu au travers de l'exemple du mémorial de Caen, peut-elle constituer un enjeu politique ?

Consignes

Répondre aux questions permettant l'analyse du document, avant une mise en commun.

Groupe 1 : Commémorer le débarquement dans l'immédiat après-guerre : discours du général de Gaulle à Bayeux, le 16 juin 1946 :

  1. Identifiez le document (nature, auteur, date, lieu de l'allocution, contexte national).
  2. Quel est le contexte des relations internationales en 1946 ?
  3. Sur quels aspects du débarquement insiste le discours ?
  4. À quels pays en guerre de Gaulle fait-il allusion directement ou indirectement ? Quels sont ceux qui sont absents ?
  5. Quelle vision de la France de Gaulle veut-il donner ?

Question de synthèse : quelle mémoire des événements commémore-t-on ?

 

Groupe 2 : Discours de Mitterrand, président de la République française, lors de l'inauguration du mémorial de Caen, le 6 juin 1988.

  1. Identifiez le document :
    1. Dans quel contexte ce discours a-t-il été prononcé ?
    2. Qui prononce le discours et en quelle qualité s'exprime ce locuteur ?
  2. Quel fait est présenté comme une nouveauté importante lors de cette inauguration ?
  3. Sur quelle dimension du mémorial l'accent est-il mis ?
  4. Quel est le thème central du discours de Mitterrand ?

Groupe 3 : Discours de Gerhard Schröder, chancelier de l'Allemagne fédérale, lors de la commémoration du soixantième anniversaire du débarquement en Normandie, en juin 2004.

  1. Identifier le document :
    1. Quelle en est la nature ?
    2. Dans quel contexte a-t-il été créé ?
    3. Qui en est le locuteur ?
    4. En quelle qualité s'exprime-t-il ?
  2. Comment Schröder présente-t-il les Allemands ?
  3. Quel est le point d'aboutissement de son discours ?

Questions destinées à guider la synthèse :

  1. Quelle mémoire des événements cherchent-ils à entretenir ?
  2. Quelle évolution peut-on remarquer au fil du temps ?
  3. Quels enjeux politiques sont liés à la mémoire du débarquement, telle qu'elle apparaît dans les trois discours ?

Type d'activités

En quoi la mémoire du débarquement en Normandie, vu au travers de l'exemple du mémorial de Caen, peut-elle constituer un enjeu politique ?

Modalités d'organisation

Après avoir posé la problématique de la séance, laquelle guide l'analyse, les élèves sont répartis en trois groupes, chacun recevant le document et le questionnaire d'accompagnement.

Des binômes sont constitués pour travailler sur les questions, afin d'échanger leurs réponses et de s'entendre sur un résultat commun.

Dans un second temps, les élèves apportent leurs réponses, après la lecture du document et le rappel de la problématique.

Une réflexion sur la synthèse répondant à cette problématique peut alors être engagée.

Ressources

Discours de Charles de Gaulle à Bayeux, 16 juin 1946 Discours de Charles de Gaulle à Bayeux, 16 juin 1946 Discours de François Mitterrand, 6 juin 1988 Discours de François Mitterrand, 6 juin 1988 Discours de Gerhard Schröder, juin 2004 Discours de Gerhard Schröder, juin 2004 Allied operations Allied operations