La photo numérique en maternelle et CP : travail pluridisciplinaire École Les Bords de Seine, Juvisy sur Orge (91)

Publié le

Travail avec des élèves de maternelle et CP : approche technique, notion de cadrage.
Distinction dessin/photographie.
Réalisation de cartes destinées à des exercices de topologie.

Maud Viénot et Cécile Pédersen, professeures à l’école Les Bords de Seine, à Juvisy sur Orge (91), ont emprunté une mallette d’appareils photo, pour un projet pédagogique avec des élèves de maternelle (MS, GS) et d’élémentaire (CP).
Voici leur retour d’usage.

Le projet

L’ objectif du projet était de développer la curiosité ainsi que l’envie de connaître et apprendre à utiliser les objets techniques. Il s’’agissait d’un travail en lien avec la fiche action 3 du projet d’école (explorer le monde pour structurer sa pensée scientifique) qui est un point ciblé d’amélioration des résultats de l’école.

L’ intérêt du travail sur 2 classes (MS/GS – GS/CP) était prioritairement de permettre un travail de liaison GS/CP.
La constitution d’élèves en petits groupes mixés sur 3 niveaux permettait le tutorage.
Les élèves de MS devaient être orientés par les autres élèves, quoique les objectifs attendus ne soient pas les mêmes (savoir cadrer, se positionner essentiellement, le reste n’étant qu’une sensibilisation et non un objectif à atteindre).
Les élèves de MS n’ont finalement pas participé au projet. En effet celui-ci a été écourté du fait des inondations. Par ailleurs la classe de MS/GS avait plusieurs projets simultanés, rendant difficile de concilier l’ensemble dans le temps imparti.
Le projet a été remanié puisqu’il n’était plus possible d’effectuer la sortie prévue (le parc était encore trop boueux à la date prévue). La finalisation était en effet la construction de puzzles pour les PS/MS , le support étant les photographies prises lors de la sortie.

Le bilan

Le travail a porté sur la découverte de l’objet, la distinction image/photographie, la notion de cadrage, avec intérêt plus spécifique des cadres horizontaux et verticaux.
La notion de plan n’a pu être travaillée.
Un tutorage a été effectué entre les GS et CP.
La finalisation remaniée a été de fournir aux enseignantes de PS/MS des photographies en vue de travailler la topologie avec leurs élèves.

Déroulement du travail

  • Besoin de matériel
    L’enseignante a proposé le projet aux élèves. (J’ai pensé que ce serait intéressant de …. mais comment faire ?)
    Les élèves ont cherché des solutions et proposé des idées.
    Dans un premier temps, il fallait obtenir des appareils- photos et ils ont proposé d’écrire un mot aux parents pour que les familles en prêtent. L’enseignante a expliqué qu’il existait des organismes qui pourraient accepter de prêter du matériel (Canopé). Il a été décidé de leur demander.


Les 8 élèves de CP ont écrit une lettre individuelle soit aux parents, soit à canopé.


Les élèves de GS ont effectué un dessin de la mallette demandée contenant 5 appareils photo.
Selon le niveau des élèves, ils ont écrit un à plusieurs mots (s’il vous plaît, merci) en capitale ou cursive.

Une lettre collective a été écrite sous dictée à l’adulte.

  • Travail en amont
    En attendant l’arrivée du matériel, un travail a été mené sur les types d’images (photographies, dessins) en vue de faire émerger les caractéristiques (capte le réel).
    Des activités de verbalisation et tris collectifs puis en petits groupes ont été réalisés.

Un premier affichage a été réalisé avec tri d’images collées et désignation (dessins, photographies)
Une première trace écrite a été réalisée (+ Affichage identique).
Les CP ont écrit les mots. Les GS les ont collés.

  • A l’arrivée de la mallette
    Travail de découverte de l’objet et du vocabulaire de base associé (dragonne, déclencheur, écran, clichés, photographe), ainsi que des recommandations à observer pour utiliser correctement et sans risque l’appareil. Prise de photographies dans la classe, puis manipulation et recherche pour permettre de les visionner.
    Le vocabulaire est rappelé à chaque séance. Lorsqu’il est suffisamment retenu, l’affichage est prolongé de la trace écrite 2.
  • Travail pour faire comprendre la notion de cadrage en classe 
    Les élèves ont effectué des tris d’images de photocopies bien cadrées / mal cadrées. Ils ont ensuite tracé le cadre d’images avec règles ou emporte-pièces en carton.
    Placés en petits groupes, pour apprendre à cadrer, les élèves avaient des éléments à photographier. _ Ils ont appris à cadrer et à se placer correctement pour photographier. Une contrainte est d’effectuer des photographies à hauteur d’œil (pas de vue de dessus, ni de dessous).
    Des techniques ont été dégagées. Deux types de cadrage peuvent intervenir (à la verticale et à l’horizontale).
    On sélectionne les photographies à conserver et on analyse.
    Un tri d’images en fonction des plans réalisés a été effectué.
  • Un travail de topologie a été mené.
    Les élèves de CP avaient des cartes dans une enveloppe avec sur chaque carte un bonhomme placé dessus, dessous, devant, derrière, à gauche, à droite, entre, et le mot écrit en dessous).
    Les élèves ont été placés en binôme un CP – 1 GS. L’élève de CP devait demander à l’élève de GS de placer son bonhomme comme demandé et validait ou non en montrant l’image. Il y avait ensuite inversion. (L’enseignante supervisait les 8 binômes qui travaillaient simultanément).
    Lorsque ces compétences ont été acquises, l’enseignante a pris les élèves par groupe de 6 (des 2 classes) et a demandé chaque fois de placer le bonhomme selon la consigne, puis de prendre une photographie selon le plan souhaité. (chaque élève disposait d’un appareil). Il a été possible dans ce cadre d’évaluer la connaissance du vocabulaire et la capacité de manipulation de l’appareil.

Les photographies retenues et plastifiées ont été l’occasion d’autres tris (plan vertical/ horizontal), puis reprise du travail de topologie. Le matériel a ensuite été donné aux enseignantes de PS/MS comme prévu.

Maud Viénot et Cécile Pédersen, professeures
École Les Bords de Seine, à Juvisy sur Orge (91)

Matériel prêté dans le cadre de Créatice