Boîtiers de réponse et activités mentales en mathématiques
Collège Champollion de Voisins-le-Bretonneux (78)

Publié le

Utilisation de boîtiers d’expression au collège.

Christelle Rioult Viaux a expérimenté, de mai à juin 2016 dans des classes de 5èmes, 4èmes et 3èmes, l’utilisation d’une mallette de boîtiers de réponse.

Nous vous proposons ci-dessous son retour d’usage.

Bilan du prêt des boîtiers Promothean V2 au collège Champollion en complément d’un vidéoprojecteur déjà installé dans la salle de cours.

Au départ, j’avais décidé d’utiliser les boîtiers essentiellement en 3ème mais la curiosité des autres élèves a fait que je les ai utilisés dans toutes mes classes de 5ème, de 4ème et de 3ème.

Le responsable informatique n’a pas installé correctement ActivInspire lors de sa première intervention, j’ai dû attendre 15 jours avant qu’il revienne puis le fonctionnement fut aléatoire, nous n’avons pas trouvé le conflit, j’ai donc utilisé la solution seulement lorsque cela fonctionnait.

Lors des premières utilisations, chaque élève prenait un boîtier lorsqu’il arrivait en classe et le rangeait en partant. Mais très vite, pour éviter ces manipulations, les boîtiers restaient sur chaque table.
Quand nous les utilisions, les élèves devaient écrire leur prénom afin de les identifier, c’était une façon de s’approprier l’appareil et d’en être responsable.

Activités effectuées

  • Séances d’activités mentales en début d’heure (exemples : calculs avec nombres relatifs en 5ème, puissance en 4ème, activités diverses en 3ème) sous forme de QCM, de calculs à réponse ouverte, …
  • Réponse à des questions flash en 3ème (réponses en français).
  • Correction des exercices faits à la maison (écriture des réponses).
  • Réponse spontanée à des questions posées directement à l’oral en classe par le professeur.
  • Séances de révisions DNB en 3ème sous forme de QCM (sur différents chapitres).

Intérêts pédagogiques

  • Varier les supports afin de rendre plus actifs tous les élèves à chaque instant.
  • Travailler les acticités mentales avec un support différent.
  • Observer ensemble les résultats, les différents pourcentages obtenus (de bonnes réponses...).
  • Un travail sur les erreurs effectuées (l’élève explique sa méthode et comprend son erreur par échange avec ses camarades).

Effets sur les élèves

  • Des élèves très intéressés par ce nouvel outil, si simple, rapide d’exécution...
  • Des élèves très volontaires pour l’utiliser.
  • Des élèves plus concentrés en classe car ils savaient que des questions spontanées pouvaient être posées.
  • Des élèves motivés et plus investis, ils ne pouvaient pas ne pas répondre.
  • Des élèves impatients de voir le bilan.

Bilan

Déçue de l’avoir pris en main après un mois et que du fonctionnement aléatoire.
Que du positif lors de la pratique avec les élèves, une grande motivation à donner une réponse juste et le plus rapidement possible.
Il serait intéressant de préparer toutes les séances de calcul mental, de questions flash... directement sur le logiciel ActivInspire (ndr : ce qui est possible).
Le regret de ne pas avoir pu montrer une séance à des collègues intéressés par l’utilisation de ces boîtiers et en particulier, les professeurs d’anglais.
Je garde en mémoire ces petits objets magiques.

Christelle Rioult Viaux, professeure de mathématiques au collège Champollion de Voisins-le-Bretonneux
Emprunt réalisé dans le cadre de Créatice