Projet cinéma en 4ème Collège Le Corbusier à Poissy (78)

Publié le

Travail interdisciplinaire (français et anglais) : réaliser 3 courts-métrages avec ses 4èmes.

Notre projet s’inscrit dans la volonté de lutter contre le décrochage scolaire. Nous sommes donc deux enseignantes en partenariat dans une perspective de travail interdisciplinaire (français et anglais). Nos objectifs sont le travail en groupe, l’autonomie, la responsabilisation, la perspective artistique (histoire du cinéma, la création d’un film).
Le projet d’établissement prévoyait des heures d’IDD (Itinéraires de découverte), à raison de 2h hebdomadaires. Pendant ces 2h, les élèves étaient pris en co-animation avec les 2 enseignantes.
Les élèves ont visionné et analysé des films dans lesquels le thème du rebelle apparaissait (Into the Wild, Le cercle des poètes disparus, Zéro de conduite, La fureur de vivre, etc.).
Un intervenant est venu sur 14 séances.
Au cours de ces 14 séances les élèves ont assisté à une conférence sur l’histoire du cinéma, reçu une initiation technique au matériel de tournage, ils ont analysé des séquences de films sur le thème du rebelle, imaginé un scénario sur le thème du rebelle, ont écrit le scénario, tourné leur court-métrage, été initiés au montage et ont organisé la soirée de projection des films en salle de cinéma. La projection de leurs films dans un cinéma d’art et d’essai a été un grand moment de fierté pour les élèves.

Aspects pratiques :

La classe a été divisée en 3 groupes pour réaliser 3 courts-métrages (groupe de 9 élèves).
Le tournage de chaque film a eu lieu pendant toute une journée (8h de tournage). Les élèves ont été affectés à un poste bien défini (acteurs, réalisateur, perchiste, script, etc.)

BILAN

Aspects techniques / usage du matériel :

Les élèves ont pris en main la caméra assez facilement. Le matériel est de grande qualité. Les élèves se sont sentis valorisés de travailler avec du matériel semi professionnel.
La prise en charge du matériel a été d’autant plus facilitée que notre intervenant connaissait bien le matériel utilisé.

Aspects humains :

-  L’usage du matériel a favorisé le sentiment d’entraide et d’appartenance à la classe.
-  Cela a responsabilisé les élèves face à la prise en charge du matériel.
-  Sensibilisation à la pertinence de l’enseignement dispensé dans les cours « classiques ».
-  Appétance pour découvrir de nouveaux films en dehors de leur champ culturel habituel.

Aspects pédagogiques / apport du matériel et des TICE dans la pratique

-  Développement d’un œil critique et technique lors de visionnage de films.
-  Connaissance de l’objet cinématographique (écriture du scénario, tournage, montage)
-  Transfert des compétences acquises dans d’autres disciplines (ex : tournage de mini-films en anglais réalisés avec une grande aisance suite à ce projet)
-  Importance du « faire » et de la production au centre de la séance.
-  Valorisation d’élèves qui sont rarement valorisés dans l’enseignement « classique ».

Retour d’usage de Aude GUENEAU, professeur de Français au collège le Corbusier à Poissy (78)