Aide au projet d’orientation au CDI avec une netclasse Lycée Jules Verne, à Limours (91)

Publié le

Travailler en atelier individuel ou en groupe autour de la recherche d’informations sur les métiers et les filières d’études, avec des ordinateurs portables.

Isabelle Benoit-Bertrand, professeure-documentaliste au lycée Jules Verne, à Limours (91), a emprunté une « classe nomade » Mallette NetClasse ACER à Canopé de septembre à décembre 2015, pour travailler essentiellement sur un projet en collaboration avec la conseillère d’orientation.

Aspect technique 

La Netclasse a été installée dès que Mme Benoit-Bertrand est allée la chercher au Canopé de Marly par le Proviseur adjoint, Mr Boissière qui a les compétences nécessaires. Son aide a été fort utile, notamment pour le paramétrage de la WiFi.
Nous avons dû limiter la possibilité de connexion sur l’adresse IP de la borne WIFI car nous avons eu d’autres connections « pirates » (smartphone, tablettes d’élèves…).
La connexion à internet a souvent été déficiente par un trop grand nombre de connections en même temps.

Aspect humain 

Cet apport de netbooks était attendu par la majorité des élèves (nous en avions parlé au CVL l’année dernière) et les élèves ont immédiatement adopté l’emprunt de ces petits portables pour le travail au CDI.
Le CDI est très grand et les poste informatiques sont proches du bureau de la documentaliste.
Travailler autour d’un netbook a permis de créer des îlots de travail à l’intérieur même du local ; et aussi d’occuper une petite salle de travail adjacente, travail individuel ou en groupe dans la salle des archives.

Par contre, les collègues n’ont pas saisi l’occasion de se servir de la Netclasse dans leur propre classe. Depuis la demande en Juin 2015, une autre salle informatique a été ouverte où les élèves peuvent travailler sous leur session (gros avantage pour utiliser les logiciels de l’établissement) et en toute sécurité. Nous avons tenté de déplacer la borne WIFI pour travailler dans une classe mais le serveur ne l’a pas reconnue ce qui a empêché de donner suite à l’expérience.

Intitulé du projet Initial

Atelier d’Orientation dans le cadre de l’accompagnement des lycéens vers les études supérieures.
Ce projet devait permettre à plus de groupes de lycéens de Terminales de toute section de préciser leur projet d’orientation dans le cadre institutionnel de l’Accompagnement Personnalisé.
Le but était de voir, en petits groupes, le maximum d’élèves demandeurs ou envoyés par leurs professeurs et de les accompagner dans leur questionnement. Le travail par groupe ou par pôle d’intérêt devait permettre l’échange et l’entraide entre élèves.
De fait, un atelier a bien été mis en place avec la professeure principale de Term ES, la COP et la professeure-documentaliste. Certains élèves de la classe ont été accompagnés par la COP et par la documentaliste sur la préparation aux choix de l’admission post-bac. Grâce à la Netclasse, une petite salle de travail à l’intérieur du CDI a permis de faire travailler les élèves sur des questionnaires de personnalité, les sites de l’ « ONISEP », « des métiers.net » et de l’ « Etudiant ».
Par contre, il n’a pas été possible de faire, à partir des netbooks, le questionnaire approfondi de personnalité qu’offre le logiciel « Pass’avenir » ; la connexion à la WIFI ne permettant pas d’ouvrir les sessions des élèves sur lesquelles sont installées les abonnements payants de « Pass’avenir », « actuel-CIDJ » ou « GPOlycée ». Il n’a pas été possible non plus de circuler dans l’établissement avec les netbooks car les élèves perdaient la connexion à la borne en s’éloignant du CDI.

Conclusion 

La possibilité d’enseigner autrement avec la Netclasse n’a pas été saisie en dehors du travail sur l’orientation mené avec la Cop et la documentaliste, c’est dommage.
Les problèmes techniques évoqués précédemment ont entravé le bon fonctionnement des possibilités d’utilisation de la Netclasse.
Cependant, la netclasse a été très utile pendant sa période de prêt (+ de 400 emprunts de netbooks sur la période) pour permettre aux élèves de découvrir une autre manière de travailler dans l’enceinte même du CDI : travail en petit groupes autonomes, meilleure concentration sur leur tâche, etc.
Devant ce constat, il a été demandé à la région dans les dotations du lycée de l’année prochaine, de s’équiper d’une classe mobile car l’essai est tout à fait concluant.

Isabelle Benoit-Bertrand, professeure-documentaliste
Lycée Jules Verne, Limours (91)

Matériel prêté dans le cadre de Créatice