Une unité de reportage pour le « Club Cinéma » du collège. Collège de La Montcient - Gaillon sur Montcient (78)

Publié le

« Club Cinéma » du collège dans le cadre de l’Accompagnement Educatif.

Description du projet :

Nous avons bénéficié sur la période allant de mars à avril 2015 de l’unité de reportage Panasonic 78-2.
Notre projet a été de sensibiliser des élèves volontaires à la pratique du cinéma, au langage cinématographique et à l’élaboration d’un court métrage.
Ainsi, dans le cadre de l’Accompagnement Educatif « Club Cinéma » du collège de La Montcient, mon collègue, M. Léo-Paul Perrot et moi-même, Mme Elsa Loisy, avons encadré toute cette année scolaire une dizaine d’élèves chaque jeudi, sur un temps consacré d’une heure.

Aspect pédagogique :

La démarche pédagogique du projet s’est organisée en trois étapes :

  • un temps d’immersion dans l’art du cinéma par la découverte notamment du langage cinématographique et des contenus techniques qui permettent la naissance d’un film.
  • un temps d’écriture puis d’élaboration d’un synopsis et d’un story-board par les élèves, en vue de réaliser un court métrage.
  • un temps de tournage par les élèves et de réalisation de leur film. L’apport du matériel a évidemment joué un rôle considérable dans ce temps de tournage. Les élèves se sont retrouvés « acteurs » du projet en réalisant leur court métrage au moyen d’un matériel professionnel et non d’une simple caméra numérique.

aspects techniques :

La prise en main du matériel s’est très bien passée, tant du côté des élèves que des enseignants. M. Perrot ayant suivi un cursus cinématographique, il a permis une prise en charge rapide et aisée du matériel.
Ce qui cependant nous a posé problème, c’est la période trop courte concernant le prêt du matériel (4 semaines). En effet, à raison d’une heure hebdomadaire, nous ne pouvions réaliser la totalité du court métrage, ce qui nous a obligé à improviser des temps supplémentaires de tournage avec les élèves disponibles sur des créneaux sauvages (mercredis après-midi, heures de permanence mais qui ne pouvaient regrouper tous les membres du club-cinéma). Le projet regroupant des élèves de classes et de niveaux différents, il n’était pas possible de condenser le tournage sur quatre semaines faute d’emploi du temps en commun.

Aspect humain devant l’expérience innovante :

Les élèves se sont réellement investis grâce à la concrétisation du film rendu possible par la pratique du matériel prêté. A ce moment précis du projet, les élèves étaient acteurs au sein de cet art du cinéma. Ils se sont concrètement essayés tour à tour aux rôles techniques de chef de plateau, de caméraman, d’ingénieur son, de perchiste et d’acteur.
Pleinement maître de leur projet, les élèves étaient alors très enthousiastes, concernés, impliqués, pleins d’entrain, voire perfectionnistes à certains moments.
Du côté des deux professeurs encadrants, il a été très satisfaisants de se rendre compte que dès l’étape du tournage, et alors même que le court métrage n’était pas achevé, le pari était déjà gagné ; faire partager aux élèves l’accès à la technique du cinéma et leur faire vivre sa pratique.
Maintenant que le film est achevé, nous pouvons dire qu’en plus il a été bien reçu par l’ensemble de la communauté éducative, et les élèves, même ceux qui n’ont été que de simples figurants ayant participé sur un temps plus restreint au projet, sont tous fiers de leur production.

L’expérience est donc à renouveler.

Le court-métrage est hébergé sur le site du collège de La Montcient :
Voir la vidéo : LE BONHEUR

Adresse du site du collège : PORTES OUVERTES ET AVANT-PREMIERE

Retour d’usage de Mme Loisy et de M. Perrot professeurs de Lettres au collège de La Montcient. (78)
Prêt réalisé dans le cadre de CréaTice