NAO au collège dans le cadre d’un atelier informatique et robotique Collège la Vaucouleurs à Mantes-la-ville (78)

Publié le

Monsieur PIZZI Luigi, professeur de sciences physiques au Collège la Vaucouleurs à Mantes-la-ville (78)

Responsable de l’animation : Monsieur PIZZI Luigi, professeur de sciences physiques.

Description de l’action

Description de l’action réalisée à l’aide du robot NAO, par un groupe d’une dizaine d’élèves du collège de la Vaucouleurs pendant quelques heures d’accompagnement éducatif. Cette action se déroule dans le cadre de l’atelier informatique et robotique que j’anime.

Le groupe d’élèves intéressé par le projet NAO manipule depuis novembre à raison de 1h par semaine les modules NXT de Légo . Ces sont des élèves du collège, principalement des élèves de sixième et de cinquième.
Ces élèves sont habitués à programmer la boîte NXT à l’aide du programme mindstorm lié à celle-ci. Les robots NXT qu’ils construisent sont capables de se déplacer dans une enceinte en reconnaissant les parois et d’autres choses. La programmation du NXT est semblable à la programmation de chorégraphe, le logiciel concernant NAO.
Dans ce contexte la programmation de NAO ne pose pas de gros problèmes par rapport au mode graphique de NXT.
Nous avons eu à disposition NAO pendant six semaines. Le groupe ne pouvait l’utiliser que au maximum 1h hebdomadaire.
En fait, pour des raisons d’impératifs scolaires, le robot n’a pu être manipulé par les élèves que sur quatre séquences.
Avant que les élèves prennent contact avec la machine, j’ai téléchargé les logiciels nécessaires et mis le robot en état de fonctionnement.

  • La première séquence a été une séquence de découverte dans laquelle j’ai fait fonctionner le robot sur des programmes simples, de danse, de déplacement, et de parole. Les élèves se sont immédiatement appropriés le robot en voulant le toucher en lui parlant comme si c’était un être vivant. Pendant cette séance j’ai commencé à leur montrer le mode de programmation de NAO.
  • La deuxième séquence : nous avons étudié quelques éléments du programme Chorégraphe en insistant sur les analogies existant avec le programme de NXT. Comme NXT, le robot NAO obéit rapidement à des programmes très simples. NAO chauffe assez rapidement, nous obligeant à l’éteindre.
    
    Le nombre de séquences à notre disposition étant peu nombreuses, il a fallu construire un projet tenant compte de cette durée assez brève :

« Mais que peut-on lui faire faire à ce robot ? »

Une discussion animée à donné naissance à beaucoup de propositions. Certains voulaient lui faire monter les escaliers, d’autres voulaient inventer une danse, d’autres lui apprendre les tables de multiplication. Projets ambitieux pour le temps restant.
Enfin nous avons décidé du projet suivant :
Nao, assis à une table, saisit de sa main droite une éprouvette contenant un peu d’eau et verse proprement son contenu dans un bécher posé devant lui et ensuite repose l’éprouvette sur la table. Pendant ce temps Nao se présente et explique ce qu’il fait.
Les séquences suivantes devaient permettre de réaliser ce projet.

  • La troisième séquence a été consacrée à maintenir Nao assis de façon stable sans qu’il tombe alors qu’il bouge les bras. Cela n’a pas été facile.
    Cela à permis de réaliser que le moindre geste simple du robot doit être pensé en lien avec toutes ses conséquences.
    D’interminables discussions très animées ont suivi.
  • La quatrième séquence : les élèves sont arrivés a faire saisir l’éprouvette par Nao , alors que celui-ci est assis. Applaudissements répétés.
  • La réalisation du projet s’est arrêtée en chemin, faute de temps. Nous n’avons pas eu le temps de filmer.

Conclusion :

NAO par ses capacités et son apparence est un très bel outil pour apprendre :

  • le code et tout ce qui va avec celui-ci. Les élèves de sixième n’ont pas de grandes difficultés à s’approprier rapidement cette façon graphique de programmer.
  • le travail en groupe. Proposer, discuter, réfléchir, faire, communiquer...
    Tous les élèves de ce groupe connaissaient NAO à travers la télévision. Pouvoir le manipuler, leur a donné la possibilité de démythifier les robots, d’enlever ce côté « magique ». Ils ont tous été très passionnés dès le début et fortement déçus de ne pas pouvoir garder plus longuement NAO. L’expérience est à poursuivre.

Retour d’usage de Monsieur PIZZI Luigi, professeur de sciences physiques au Collège la Vaucouleurs à Mantes-la-ville (78)
Prêt réalisé dans le cadre de CréaTice