Des tablettes en cours de physique au collège Collège Émile-Zola, Suresnes (92)

Publié le

Individualiser le travail expérimental en sciences physiques avec les tablettes.

Pierre Hélard, professeur de Sciences physiques et Chimiques au collège Émile-Zola, à Suresnes (92), a emprunté une mallette de tablettes tactiles (samsung galaxy note) entre les vacances de noël et les vacances d’hiver 2015.
Voici son témoignage.

Le projet

  • Niveau quatrième (quatre classes concernées : 25 élèves en moyenne par classe)
    Ce projet a notamment pour objectif l’utilisation de tablettes tactiles par les élèves pour l’exploitation d’une vidéo montrant les différentes étapes de l’expérience consistant à mesurer la masse d’un litre d’air. Grâce aux tablettes, les élèves peuvent schématiser cette expérience en effectuant des pauses et des retours en arrière comme ils le souhaitent. Ainsi, chaque groupe avance à son rythme contrairement à la projection pour toute la classe où il est plus difficile de faire avancer chaque groupe à son rythme.
  • Niveau troisième (quatre classes concernées : 25 élèves en moyenne par classe)
    Ce projet a plusieurs objectifs d’utilisation de tablettes tactiles par les élèves dans la partie électricité du programme, en particulier l’exploitation de mesures expérimentales d’une tension alternative obtenue grâce à un générateur TBF. Jusqu’à présent, les élèves ont toujours exploité des mesures en les reportant et en construisant à la main le graphique correspondant. Il me paraît très important de passer à l’outil informatique qui sera, d’une manière ou d’une autre, utilisé dans le futur professionnel de la majorité des élèves. L’utilisation d’un tableur grapheur étant une des bases de cette utilisation. De plus, l’utilisation du tableau numérique interactif présent dans ma classe permettrait d’exploiter les graphiques obtenus pour acquérir les notions de période et de fréquence. Pour finir cette séquence du programme, le site internet PCCL propose un QCM en ligne pertinent pour que les élèves s’auto-évaluent sur l’ensemble du programme d’électricité.
  • Ces tablettes pourront également être utilisées à tous les niveaux pour des recherches documentaires, en lien notamment avec l’histoire des sciences. Pour ma pratique pédagogique dans ce domaine jusqu’à présent, le tableau numérique était le principal outil d’apprentissage. Je voudrais laisser plus d’autonomie à mes élèves. Je suis persuadé que l’utilisation individualisée ou par groupe de l’outil informatique serait positive, et je ne dispose d’aucun ordinateur pour mettre les élèves en autonomie. De plus, la portabilité et le côté tactile des tablettes permet de faciliter l’utilisation immédiate de l’outil informatique. Je suis également convaincu que l’utilisation de ces tablettes serait un moyen efficace pour remobiliser certains élèves face à leurs difficultés et serait une source de motivation supplémentaire pour les élèves en réussite. Pour finir, la présence d’un signal Wifi de bonne qualité dans ma salle permettrait d’utiliser ces tablettes de manière optimale.

Activités effectués par les élèves :

  • Exploitation et analyse d’une expérience Niveau concerné : Quatrième
    Effectif : 26 élèves
    Thème : L’air qui nous entoure
    Notion abordée : Mesure de la masse d’un litre d’air
    Par groupe de deux, les élèves disposent d’une vidéo montrant les différentes étapes de la mesure de la masse d’un litre d’air. En autonomie, ils réalisent des schémas des différentes étapes de cette expérience. L’utilisation des tablettes s’est avérée très appropriée. En effet, cette expérience n’est pas évidente à aborder car il n’est pas aisé pour les élèves d’avoir une vue d’ensemble des étapes expérimentales. L’utilisation des tablettes a donc permis à chaque groupe d’élèves d’avancer à son rythme avec la possibilité de marquer des pauses et de revenir en arrière pour bien comprendre les différents points techniques de l’expérience. La séance suivante où les élèves devaient faire eux mêmes l’expérience fut ainsi bien plus efficace que les années précédentes avec moins de questions et une mise en pratique plus rapide.
  • Exploitation d’un document vidéo
    Niveau concerné : Troisième
    Effectif : 26 élèves
    Notion abordée : Critères de sécurité de l’utilisation de l’électricité dans une installation domestique. Rôle d’un coupe-circuit.
    Compétence du socle commun travaillée : Extraire et organiser l’information utile
    Par groupe de deux, les élèves visionnent une vidéo dans laquelle le professeur a intégré un questionnaire à l’aide d’un logiciel de montage vidéo. Ils répondent ainsi au questionnaire intégré en complète autonomie avec les mêmes possibilités que celles décrites dans l’activité de quatrième de pause et de retour en arrière. Cette activité est alors le seul moyen de travailler la compétence du socle commun sur un support vidéo.
    Ayant fait cette activité à l’aide d’un vidéoprojecteur l’année précédente, j’ai pu rencontrer des difficultés à gérer les problèmes d’hétérogénéité. En effet, les "bons élèves" n’avaient pas besoin de marquer des pauses et les élèves en difficulté réclamaient des pauses. Avec les tablettes, ce problème est résolu en permettant à chaque élève d’avancer à son rythme.
  • Recherche documentaire en wifi
    Niveau concerné : Troisième
    Effectif : 26 élèves
    Notion abordée : Histoire et description du modèle de l’atome.
    Compétence du socle commun travaillée : Extraire d’un document (papier, multimédia) les informations relatives aux dimensions de l’atome et du noyau.
    Par groupe de deux, les élèves effectuent une recherche sur internet afin de compléter un document. Sans les tablettes, les élèves seraient allés en classe multimédia et auraient perdu du temps à démarrer les ordinateurs et leur session. Le suivi de la progression des élèves a été également beaucoup plus aisée que dans une salle multimédia où la disposition des ordinateurs rend la circulation difficile.
    Les tablettes tactiles en TP de physique

Bilan général

De manière générale, ce prêt a été très positif. Tout d’abord, l’utilisation des tablettes a été une source de motivation pour les élèves. De plus, leur attitude vis-à-vis des tablettes a été tout à fait responsable puisqu’ils ont travaillé de manière efficace en respectant le matériel. Le format des tablettes s’est révélé beaucoup plus approprié qu’un ordinateur classique et permet l’utilisation des outils numériques de manière autonome sans les pertes de temps engendrées par un déplacement en salle multimédia. Je n’ai utilisé que des fonctions basiques, mais je sais que l’utilisation d’autres applications ouvre beaucoup de possibilités. A l’avenir, j’aimerais que les élèves utilisent les tablettes pour construire des vidéos de leurs propres expériences, des tutoriels d’expériences...
Ce prêt m’a convaincu de la nécessité de l’utilisation de ces tablettes et m’a conforté dans ma motivation pour développer et diversifier l’utilisation faite par les élèves.

Pierre Hélard, professeur de Sciences physiques et Chimiques
Collège Émile-Zola, Suresnes (92)

Matériel prêté dans le cadre de Créatice