Compréhension et expression orale en anglais au collège : la baladodiffusion Collège de la Montcient, Gaillon-sur-Montcient (78)

Publié le

Le baladeur, un outil libérateur de parole pour nos élèves.

Suite au stage « TICE et autonomie en langues vivantes » suivi l’année dernière, Christelle Chanoinat, professeure d’anglais au collège de la Montcient, à Gaillon sur Montcient, a voulu emprunter une mallette de balado-diffusion pour pouvoir mettre en pratique ce que les formatrices avaient montré en stage.
Voici ses impressions concernant ce prêt.

1. Aspects techniques.
J’ai d’abord éprouvé quelques difficultés par rapport au matériel car je n’arrivais pas à mettre les ipods en charge. J’ai alors contacté l’équipe Créatice de l’Atelier canopé des Yvelines, et j’ai obtenu de l’aide très rapidement et très efficacement.
Ce premier problème évacué, j’ai dû ensuite un peu chercher pour pouvoir mettre des enregistrements sur les ipods et pour pouvoir récupérer les mémos vocaux enregistrés par les élèves. Finalement, j’ai pu m’en sortir par moi-même. Je pense que je n’aurais pas rencontré tous ces problèmes si j’avais pu venir chercher la mallette et si j’avais pu assister moi-même à la prise en main.
En ce qui concerne les élèves, ils n’ont rencontré aucun problème tant pour s’enregistrer que pour écouter. En effet, l’utilisation d’un ipod touch est très simple et un grand nombre d’élèves avait déjà utilisé soit un ipod soit un iphone.
En conclusion, le matériel m’a semblé simple à utiliser.

2. Aspect humain.
J’étais déjà convaincue que l’utilisation de ce genre de matériel ne pouvait qu’apporter un plus dans l’enseignement d’une langue vivante. Je suis donc très enthousiaste face à l’usage d’une mallette de balado-diffusion et l’expérience m’a semblé très positive.
Les élèves ont également été très enthousiastes et ils ont accueilli de manière positive l’utilisation des ipods.
Enfin, mes collègues de langues vivantes mais aussi mon collègue de SVT ont été très intéressés par l’expérience.

3. Aspect pédagogique.
Tout d’abord, j’ai constaté que parler à un ipod était libérateur pour la prise de parole. En effet, les élèves n’ont plus l’appréhension de devoir parler face à la classe ou face au professeur et ils s’expriment donc plus facilement. Par ailleurs, mes élèves de 3ème ont pu s’enregistrer à 2 en interaction, chose impossible à faire avec un casque et un micro.
Enregistrer les élèves m’a permis de pouvoir les conseiller et les évaluer de manière plus efficace, tout simplement parce que j’ai pu les réécouter autant de fois que nécessaire et prendre mon temps pour prendre des notes.
Les élèves ont également énormément apprécié de pouvoir travailler la compréhension orale avec les ipods. D’une part, cela leur a permis d’être vraiment isolés et donc plus concentrés sur l’écoute. D’autre part, ils ont pu travailler à leur rythme en réécoutant le passage ou les passages qu’ils désiraient autant de fois qu’ils le désiraient. J’ai également pu proposer à mes élèves des enregistrements de niveaux différents (A1, A2 ou B1). Nous avons donc pu travailler sur un plus grand nombre de documents sonores qu’habituellement. C’est plus enrichissant et cela permet de proposer à chacun un enregistrement qui lui est adapté.

Pour finir, utiliser les ipods a été vraiment très pratique car ils peuvent être utilisés n’importe où (cela n’oblige pas à aller en salle informatique par exemple).
Voici ci-dessous des travaux d’élèves de 5ème, de 4ème et de 3ème (j’ai utilisé le matériel avec toutes mes classes). Les élèves parlant en même temps, il y a un bruit de fond sur tous les enregistrements mais cela ne gêne en rien la compréhension de ce qui est dit.

  • Expression orale en continu en 5ème : se présenter (évaluation).
    Se presenter EOC 5e


  • Expression orale en continu en 4ème : devinette sur un métier. Les élèves s’enregistrent puis s’écoutent et essaient de deviner le métier choisi par leurs camarades.
    Devinette sur un métier EOC 4e


  • Expression orale en interaction en 3ème : répondre aux questions d’un journaliste pour se présenter.
    Se présenter EOI 3ème


  • Compréhension orale en 3ème : sur le même thème, un extrait au niveau A2 et un extrait au niveau B1. Les extraits sont répartis suivant le niveau de compétence des élèves. Les élèves n’ayant pas tous travaillé sur le même extrait, ils doivent ensuite se questionner pour avoir les informations manquantes.
Niveau A2 : Jocelyn leisure and assistant
Niveau B1 : Kerry introduces herself and talks about her origins and her family


Christelle Chanoinat, professeure d’anglais
Collège de la Montcient, à Gaillon sur Montcient

Matériel prêté dans le cadre de Créatice