Des micros en arts plastiques Collège Georges-Pompidou, Orgerus, 78

Publié le

Enregistrer les paroles des élèves lors d’un échange en groupe, verbalisation et analyse des productions des élèves.

Dans le cadre de ses cours en arts plastiques dans les classes de 6ème, 5ème, 4ème et 3ème, Frédérique Cazals, professeure d’arts plastiques au collège Georges-Pompidou , à Orgerus, souhaitait utiliser un appareil qui enregistre les paroles des élèves lors d’un échange en groupe au moment de la verbalisation, c’est-à-dire au moment où les productions artistiques des élèves sont exposées et analysées par eux-mêmes sous l’égide du professeur.
C’est à l’intérieur de la classe et dans le cadre d’un échange collectif, pour analyser le travail qu’il vient de réaliser, que l’élève est invité à s’exprimer oralement.
Il parle en situation et de manière motivée. Sa réflexion porte sur l’objet concret qu’il a produit, sur la part personnelle, singulière, qui en fonde l’expression. A cette occasion, confronté à la présentation des productions de la classe ou à des œuvres proposées en référence, il s’interroge sur le sens de la situation proposée et appréhende la pluralité des réponses et des pratiques. L’oral exerce les élèves à faire usage d’un vocabulaire diversifié, spécifique aux arts plastiques. Cette pratique enrichit leur lexique et favorise le développement de compétences analytiques et argumentatives.
Afin d’enrichir cette pratique, l’utilisation de cet appareil enregistreur permettrait de procéder ensuite à une recherche du vocabulaire employé par les élèves, pour ensuite procéder à des recherches de définitions et à l’explication de notions artistiques.

D’où la demande de prêt d’un micro auprès du CRDP pour le cours d’arts plastiques.

Déroulement du cours :
Un sujet a été donné à des élèves de troisième : trouvez un moyen original de présenter votre collection.
Les élèves ont réfléchi et proposé des travaux qui répondaient à la demande suivante : qu’est- ce qu’une collection ? Que peut-on collectionner ? Et ensuite comment présenter cette collection de façon originale, artistique.
Ils ont travaillé en classe et à la maison. Puis à la dernière séance les travaux ont été exposés et nous avons fait comme d’habitude, une verbalisation, c’est-à-dire une analyse à l’oral des travaux présentés. La différence c’est que cette fois–ci, ils ont dû parler dans un micro et la verbalisation a été enregistrée.

Utilisation du micro :
Après un court instant de « trac » aussi bien du professeur que des élèves, le micro a circulé dans la classe. Il se révèle être un outil très pratique et fonctionnel. A posteriori il est également un précieux outil d’analyse, aussi bien pour le professeur que pour les élèves. D’une utilisation très facile, il se recharge très facilement, il permet de réécouter immédiatement les paroles enregistrées, de les copier sur un autre support par le port USB, et de les archiver.

Le sujet
Classer les travaux
Argumenter
Le plus intéressant
Le travail de Stéphanie
La collection de vinyles


Frédérique Cazals, professeure d’arts plastiques
Collège Georges-Pompidou , à Orgerus

Matériel prêté dans le cadre de CréaTice