Le Slam et la balado Collège Evariste-Galois, Bourg-la-reine

Publié le

Trois professeures de langues vivantes, Mmes Leblanc, Vaz et Boussageon, du collège Evariste-Galois, Bourg-la-Reine, ont utilisé la baladodiffusion, dans des contextes différents.

  • Premières impressions
    "Nous venons de recevoir un superbe cadeau au collège : une malette de baladodiffusion prêtée pour 6 semaines ! En tant que professeurs de langues, nous avions mille idées pour l’utiliser et l’avions demandée à corps et à cri ! Nous allions pouvoir innover, donner la parole à chacun, permettre aux élèves de donner libre cours à leur créativité loin des oreilles parfois sévères de leurs camarades et les faire progresser en leur donnant confiance en eux.
    Nous ne sommes pas très à l’aise dans tout ce qui est technique et avons pris le temps de nous faire expliquer le fonctionnement de l’appareil par notre conseillère TICE. Tout semblait clair et nous avons pu résumer les manipulations à faire en quelques lignes.... la veille du cours où je devais me jeter à l’eau, j’ai voulu faire quand même une petite répétition avec mes collègues....et il a fallu largement compléter les premières indications...les quelques lignes sont devenues une page bien remplie...mais grâce à cela, je me sentais plus sûre de moi...
    Le premier cours a néanmoins failli me faire douter ; les élèves aussi étaient impatients et curieux et, dès qu’ils ont eu les MP3 dans les mains, avant même que j’aie donné la moindre marche à suivre, ils ont trouvé la fréquence de leur radio préférée !!....il a fallu être un peu dirigiste. Enchantés, les élèves ont fini par faire leur exercice et se sont enregistrés..... A la fin de cette première heure qui avait été sonore et animée, j’ai voulu vérifier que le travail avait bien été enregistré.....et j’ai eu la surprise, dès le premier enregistrement, de tomber sur un élève euphorique chantant sa chanson préférée, hélas pas en allemand !!! et cela a duré....2 minutes !!!! Je pensais que les MP3 allait libérer la parole, mais pas à ce point là !!!
    Il a fallu au cours suivant fixer des règles bien précises qui ont été comprises par tous. En une fois, professeur et élèves ont découvert toutes les déviations possibles du MP3. Cela a été l’occasion de mieux connaître cet outil et, maintenant que nous sommes familiarisés avec lui, nous n’avons qu’une envie, c’est de recommencer pour en tirer tous les profits !"
  • Travail en cours d’allemand
    Niveau : 6ème et 4ème
    Objectif pédagogique : expression en continu
    Descriptif de la séance : les élèves ont travaillé le thème abordé à la maison, appris le vocabulaire liée à la séance
    Les élèves devaient s’exprimer en continu sur le sujet lors de la séance.
    Ils se sont donc enregistrés sur les baladeurs afin que tout le monde puisse participer.
    Ressenti : cela a très bien fonctionné en général, car les élèves sont toujours ravis devant la nouveauté. Les 4èmes en particulier qui ont peur du jugement des autres ont pu s’exprimer sans gêne. Et puis cela fait gagner du temps au groupe classe. Il est en effet très intéressant pour les élèves d’entendre les autres s’exprimer sur un sujet qu’ils connaissent bien, mais cela devient vite répétitif quand ils sont nombreux. Il est bon de varier et de multiplier les occasions qu’ont les élèves de s’exprimer.
    Il y a eu quelques problèmes techniques (des expressions s’interrompant brusquement, des élèves qui ne se sont pas enregistrés ou qui, au contraire, par peur de ne pas l’avoir fait, se sont enregistrés plusieurs fois ce qui est alors assez fastidieux pour le professeur lors de l’écoute à la maison !!)....problèmes qui devraient être résolus dès les utilisations suivantes. J’avoue ne pas avoir été assez directive dans mes consignes car j’étais focalisée sur mes propres manipulations et ne maitrisais pas suffisamment l’outil de l’élève. Seule l’habitude peut lever cette petite difficulté.
  • Travail en cours d’anglais
    Objectif de la séance : finir la séquence pédagogique sur le harcèlement et la ségrégation, réinvestir des connaissances en créant un slam sur toute forme d’exclusion, de discrimination par groupe.
    Déroulé de la séance : après l’écriture et la répétition par groupe de 4-5 élèves, les groupes se sont enregistrés.
    Remarques sur la séance : l’utilisation des MP3 a permis aux élèves d’être plus naturels et libérés, sans jugement extérieurs des autres élèves, lors de l’enregistrement du slam.
    Ils ont tous participé alors que certains refusaient de passer devant toute la classe. Cela a mis en évidence le travail qui reste à faire sur la prononciation.

Voici 5 enregistrements de slams, réalisés par les élèves.

Mmes Leblanc, Vaz et Boussageon, professeures de langues vivantes, collège Evariste-Galois, Bourg-la-Reine
Raphaëlle VAFIADES, Conseillère TICE

Matériel prêté dans le cadre de CréaTice

Lien : Enregistrements sur le site du collège