Utilisation de la barre interactive en CE2 Ecole élémentaire Paul Bert, Conflans Ste Honorine, 78

Publié le

J’ai emprunté la barre Mimio pendant deux périodes afin de faciliter l’apprentissage des arts visuels. Pour cela, les élèves visionnaient différents tableaux (La Joconde…) et les modifiaient grâce à l’utilisation des logiciels Mimio.
La barre Mimio était également utilisée dans les autres champs disciplinaires.

Points négatifs :

  • L’ombre : le vidéo projecteur n’étant pas fixé au plafond, une ombre apparaît lorsque l’élève utilise le stylet au tableau et cache donc ce qu’il fait.
  • Le calibrage : Comme le vidéo projecteur est installé sur une table, il y quelques mouvements de celui-ci : il faut donc recalibrer régulièrement la barre.
  • L’utilisation : mes élèves de Ce2 ont eu du mal à utiliser le stylet (appuis trop ou pas assez forts, quelques imprécisions du stylet).

Points positifs :

  • Motivation : les élèves ont très bien accepté cette nouveauté. Ils étaient motivés pour passer au tableau et donc participer. Les élèves moins attentifs sont captés par cette interactivité.
  • Contenus : de nombreux contenus ont pu être abordés : photos, vidéos, logiciels interactifs, sons, connexion internet…
  • Interactivité : l’utilisation des tableaux originaux à modifier, l’utilisation de cartes (Europe, Monde, France…) à colorer, permet une meilleure réalisation des apprentissages.
  • Aide : beaucoup de ressources sont disponibles sur internet et peuvent être adaptées pour sa classe car la création intégrale de séquences prend du temps.

Bilan :
Le bilan est positif dans l’ensemble. Une formation est nécessaire pour profiter pleinement de cet outil. Du temps est également nécessaire pour se familiariser avec le matériel.
A long terme il serait nécessaire de fixer le vidéo projecteur au plafond pour éliminer une grande partie des points négatifs.

Jérôme Henry, Professeur d’école à l’école élémentaire Paul Bert, Conflans Ste Honorine, 78
Emprunt réalisé dans le cadre de Créatice