Baladodiffusion en cycle3 Ecole élémentaire Victor Hugo Poissy (78)

Publié le

Utilisation en anglais pour des activités audio/vidéo, un carnet de voyage, et de l’image numérique en EPS.

La mallette d’Ipods a été utilisée dans différentes disciplines

En anglais : lecteur de fichiers sons produits par le site « Audiolingua »

1°) Choix des fichiers en fonction du vocabulaire déjà maitrisé par l’élève : la maison, le temps, Londres...
2°) Production par l’enseignant d’un questionnaire, guide d’écoute permettant de vérifier la compréhension de l’élève qui est seul avec l’ipod.
3°) L’élève écoute, réécoute le fichier et doit compléter le questionnaire au fur et à mesure : il est libre de revenir sur le texte autant de fois qu’il en a besoin.

La balado : oral en anglais, images numériques en EPS

4°) Pour gérer l’hétérogénéité du groupe, des fichiers vidéo, déjà travaillés en classe (siteTV.fr), sont mis à la disposition des élèves pour travailler la compréhension orale et l’intonation de la langue

En anglais : comme lecteur de fichiers sons proposés par le matériel pédagogique Hachette « Reading Time » , lecture suivie d’Oliver Twist

1°) Chaque chapitre du livre est étudié en classe entière, le vocabulaire est appris par les élèves.
2°) Utilisation de l’ipod pour faire les évaluations proposées par la méthode : l’élève écoute les consignes et fait les exercices avec la possibilité de réécouter les mots, phrases... autant de fois qu’il le souhaite.

Production collective d’un carnet de voyage dans le cadre d’un concours d’écriture

L’ipod est utilisé pour enregistrer les productions écrites (lues) et orales des élèves

1°) Par groupes de 5, ils vont proposer des idées : leurs propositions sont enregistrées sur l’ipod. Ils ont à leur disposition les éléments du journal de bord de Léa Sidersky (projet Dive éducation que nous suivons en parallèle). Nous avons aussi étudié divers carnets de voyage afin que les consignes d’écriture soient connues et respectées.

2°) L’enseignant prépare les fichiers des 6 groupes : certains groupes produisent plusieurs bouts de fichiers et pour les écouter en classe entière il est plus facile de tous les fusionner (utilisation de GarageBand).
3°) Tous les fichiers produits par les 6 groupes sont écoutés en classe entière, chaque élève devant relever les idées intéressantes à conserver.
4°) Le texte final est écrit collectivement sur le TNI en retenant le meilleur de chaque production, en l’améliorant et la complétant en fonction des idées suscitées par les échanges.

Ipod , Ipad , appareil photo numérique et EPS

Dans le cadre d’une activité acrosport, un enchainement collectif doit être produit par la classe. Il sera présenté lors d’une rencontre interclasse sur la ville. Il est donc nécessaire de mettre en mémoire les productions pour construire l’enchainement.
L’Ipod a servi de visionneur d’images

1°) Au gymnase, les élèves essaient diverses figures, l’enseignant les prend en photo.


2°) Les photos sont transférées sur les Ipod. De retour en classe, chaque groupe peut alors les sélectionner , les analyser et utiliser l’application Ipad « Acrosport » pour reproduire les pyramides qui seront conservées pour construire l’enchainement.

3°) Les figures ainsi construites sur l’Ipad sont envoyées par mail sur la boite de l’enseignant et imprimées pour construire la trace écrite papier.
4°) Chaque semaine les pyramides se construisent de plus en plus complexes, la mémorisation photo et papier est essentielle pour ne pas oublier le travail de chaque groupe.



Nelly Baccala, professeure d’école
Emprunt réalisé dans le cadre de Créatice