Tablettes tactiles Samsung Galaxy Tab en CM1 Ecole élémentaire de l’Orangerie Bonnelles (78)

Publié le

Les usages en classe

Enregistrement de la voix :
Chaque élève s’est enregistré lors d’une lecture d’un texte préparé à l’avance et d’une poésie. L’apprentissage de l’utilisation de l’application a été très simple : lancement et arrêt de l’enregistrement, réécoute de l’enregistrement, suppression en cas d’erreur, renommage et enregistrement dans le fichier dédié à la classe.

Enregistrement de l’Albatros de Charles Baudelaire

Production de texte :
Tous les élèves ont utilisé la tablette pour écrire la suite d’une histoire policière.
Pour les échanges et transferts des documents, nous avons utilisé Google Drive car je n’ai pas trouvé d’autres possibilités d’applications d’édition de texte qui me permettent d’avoir un dossier partagé où enregistrer tous les travaux pour qu’ils soient disponibles sur n’importe quelle tablette.

Prise de photo et films lors des séances d’escrime en EPS.
L’utilisation de la tablette a permis aux élèves de s’auto-évaluer dans leur technique en escrime et de vérifier s’ils appliquaient correctement les gestes techniques et les consignes abordées lors de l’apprentissage. Ils ont ensuite travaillé sur les photos en utilisant une application leur permettant d’apporter des légendes et des indications sur les postures en escrime.

Navigation internet / lecture
Les élèves ont répondu à un questionnaire sur le site du chantier du château de Guédelon

Utilisation de l’application « Vendée Globe » en lien avec le projet de classe.
Notre classe a suivi le navigateur Bertrand de tout au long de son tour du monde à la voile. Avec la tablette, les élèves ont lu des articles de presse, visionné des vidéos pour obtenir les informations du jour, et suivi la progression de tous les bateaux sur un planisphère.

Bilan général

Une impression largement positive ressort de cette première expérimentation car les élèves ont vraiment adhéré à l’utilisation de cet outil technologique. Il offre en outre des possibilités très larges à explorer encore davantage .
Les élèves se familiarisent assez rapidement avec l’outil (la plupart en possède déjà chez eux) et leur utilisation est assez fluide. Cependant on distingue ceux qui « osent » et ceux qui « n’osent pas » et posent beaucoup de questions de peur de mal faire.
L’un des points « négatifs » que je soulèverais sur les Samsung Galaxy Tab est la gestion des écrans d’accueil et des écrans où sont rangées toutes les applications téléchargées. Dans mon expérimentation, chaque tablette était différente car aucune ne possédait les mêmes applications sur les écrans d’accueil (puisqu’ils sont modifiables par l’utilisateur) et les élèves étaient parfois déconcertés par le rangement. Peut être serait-il possible d’uniformiser toutes les tablettes avant les prêts aux écoles même si je me doute que cela doit être fastidieux de le faire tablette par tablette à moins de trouver une façon « automatisée »
Il serait intéressant de réaliser une liste d’applications utilisables en classe en précisant quelles activités il est possible de réaliser avec.
Quoiqu’il en soit, c’est une expérimentation que je suis prêt à poursuivre dans le futur.

Xavier Colineau, professeur des écoles
Matériel emprunté dans le cadre de CréaTice