Les boitiers d’expression, maths-sciences en lycée pro Lycée polyvalent Jules-Verne, Sartrouville

Publié le

Edouard Galey et Brahim Boumaza, professeurs de maths-sciences au lycée polyvalent Jules-Verne, Sartrouville, témoignent de leur usage des boîtiers d’expression.

  • Installation du logiciel :
    L’installation du Smart Response ne nous a posé aucun problème ; la phase de construction des fichiers « quiz » était quant à elle un peu plus laborieuse, sans manuel d’utilisation. Nous avons finalement conçu, des documents de test, intégrés à des leçons, ainsi qu’une série de questionnaires.
    L’accueil par les classes, de ce nouvel outil pédagogique a été quant à lui très enthousiaste.
    Des difficultés techniques sont apparues la semaine qui a suivi, lorsque nous avons procédé à la mise à jour du logiciel dans les ordinateurs de notre établissement ; ceci a provoqué un conflit entre les premières versions des questionnaires et la nouvelle version du logiciel response. Pour pallier le problème, on a dû installer le logiciel sur nos ordinateurs portables personnels et jongler entre les vidéoprojecteurs des différentes salles de l’établissement.
    D’autre part, on peut regretter que l’exploitation des réponses ne soit pas davantage personnalisable.
  • Réaction des élèves :
    De façon unanime, l’accueil des boitiers par les élèves a été très enthousiaste, et leur utilisation particulièrement efficace lors de cours où les élèves sont en demi-groupe. Leur utilisation n’a pas posé de problèmes. Ils avaient hâte de les utiliser. Leur demande en début de cours était de savoir s’ils utiliseraient les boitiers durant la séance.
    Durant l’évaluation sommative, nous avons pu observer une réelle concentration doublée de calme de la part des élèves. De plus, le système de questions auto-rythmées ne permet aucune tricherie des élèves. Certains élèves, à fort juste titre d’ailleurs, se sont plaints de l’impossibilité de pouvoir revenir sur une question précédente.
    Les élèves les plus en difficultés se sont pris au jeu et ont fait les efforts nécessaires pour répondre aux questions. Ils sont d’ailleurs pressés de voir leurs résultats à la fin de la séance.
    Les élèves qui peuvent habituellement montrer de la mauvaise volonté dans le travail se sont montrés les plus enthousiastes et souhaiteraient réutiliser ces boitiers tout au long de l’année.
  • Vérification des acquis
    A la fin d’une nouvelle notion, les boitiers nous ont permis de vérifier les acquis, et la compréhension de la notion abordée pour l’ensemble de la classe. D’habitude, on pouvait interroger 2 à quatre élèves maximum à la fin d’une séance ; on n’avait pas la visibilité de l’ensemble de la classe. Grâce aux boitiers, tous les élèves répondent instantanément à chaque question, mêmes les plus timides. Cela permet de déterminer le degré de compréhension de tous. Nous avons également utilisé les boitiers comme évaluations diagnostiques afin de tester les connaissances requises de chacun pour aborder le chapitre à venir.
    Le fait que les résultats soient sauvegardés permet de vérifier les acquis mais également de revenir individuellement, lors de cours de soutien, sur des notions non assimilées.
    La correction, donnée à la fin de chaque question, leur permet de progresser et de répondre plus facilement aux questions suivantes. Cela a apporté beaucoup de dynamisme.
  • Questionnaires :
    Questionnaire sur l’oxydo-réduction et les accumulateurs (module T3 première électrotechnique).
    Evaluation sous forme de questionnaire sur le son et les ondes en général (fréquences, périodes, célérité, propagation) (modules SL2 et SL3 première BAC pro).
    Evaluation sous forme de questionnaire sur les pourcentages et les proportionnalités (classe de seconde bac pro gestion et administration)
    Approcher une courbe avec des droites et équations réduites de tangentes. Equations du second degré. (Première bac pro maintenance des équipements industriels)
    Correction d’un exercice d’application sur les fonctions de références ; les différents graphiques sont projetés au tableau. Les élèves donnent -tous- leurs réponses aux questions, et au fur et à mesure de la correction.
    TESTS de logique dans le cadre de l’accompagnement personnalisé.
    Evaluation sur les polynômes du second degré , résolution graphique et algébrique (classes de 1ère tertiaire).
    Questionnaire sur les suites.
  • Questionnaire dans le cadre de la « journée santé » sur les thèmes du tabac, du sida et de la contraception.
    Ces boitiers ont également été utilisés lors d’une journée organisée au sein du lycée sur la contraception ainsi que la prévention contre le tabac et contre le sida.
    Tout au long de la journée les élèves pouvaient visiter des stands puis répondaient à un quizz sur l’ensemble des sujets évoqués nous permettant ainsi de vérifier ce qu’ils avaient retenu de l’exposition. Cela fut une grande réussite, le mode anonyme permettant de poser des questions sur les risques de grossesse et la contraception sans que ceux-ci soient gênés d’y répondre.

Conclusion :
Nous regrettons le peu de temps d’utilisation lié à la difficulté de prise en main au départ. Pour finir on peut dire que les boitiers réponses sont des outils pédagogiques intéressants. Leur utilisation permet de diversifier les méthodes d’enseignement, apporte beaucoup de dynamisme et permet à tous les élèves de s’exprimer.
Nous aimerions, au même titre que les élèves les réutiliser pour le dynamisme qu’ils apportent aux séances en classe.

Edouard Galey et Brahim Boumaza, professeurs de maths-sciences au lycée polyvalent Jules-Verne, Sartrouville.
Matériel prêté dans le cadre de CréaTice.