Tablettes numériques et Histoire-Géographie Collège Paul-Eluard, Châtillon

Publié le

Geoffrey Gekière, professeur d’histoire-géographie au collège Paul-Eluard de Châtillon (92), expérimente l’usage pédagogique des tablettes tactiles.

I. Le contexte de l’expérimentation

Une classe de troisième expérimente l’usage des tablettes tactiles en cours. Chaque élève a été doté d’une tablette nominativement, celles-ci sont à disposition des enseignants et des élèves à chaque heure de cours.

II. L’usage en classe

Lors d’une leçon sur la IVe République, les élèves étudient le contexte économique et social de la France, puis les fragilités institutionnelles et politiques du régime, dont l’aboutissement est la crise du 13 mai 1958.

La tablette est utilisée pour permettre tout à la fois un travail en autonomie et des moments de mise en commun, ainsi que des retours individuels et collectifs sur les apprentissages des élèves.
Elle est par ailleurs une banque de ressources numériques et un support de travail et de rédaction.
Les fonctionnalités avancées du livre numérique permettent de mettre en relation, sur un même support, document source et exercice interactif (schéma sur la croissance économique pendant les trente glorieuses).

Parallèlement, la fonctionnalité de projection en wifi des écrans des tablettes est un moyen donné aux élèves comme à l’enseignant de retrouver sur ce support individuel les fonctionnalités principales d’un tableau numérique (annotation, déplacement d’objets, surlignage, etc.).

Lors de l’étude de la crise du 13 mai, les élèves peuvent visionner à leur rythme une archive de l’Institut National de l’Audiovisuel afin de confronter celle-ci à une chronologie des événements. La difficulté du travail de décryptage des images est facilité par ce mode de visionnage.

C’est enfin dans l’esprit des boîtiers de positionnement que les élèves répondent à des questionnaires en ligne en début ou fin d’heure. Récupérant automatiquement et en temps réel les réponses et les statistiques, l’enseignant dispose ainsi d’un bilan de l’acquisition des connaissances (nominatif ou anonyme) de la classe.