Boitiers de réponses en technologie, 5è Collège Catherine-de-Vivonne, Rambouillet

Publié le

Voici le bilan partiel d’expérimentation de la barre interactive Mimio, par Alain Tremblier, professeur de technologie au collège Catherine de Vivonne, Rambouillet.
L’expérience est encore en cours.
Avec une classe de 5ème du collège nous travaillons sur l’étude d’ouvrages d’art tels que les ponts. Cette classe de 5ème ne pose pas de problème particulier, seule la non participation orale de quelques élèves est gênante. Il s’agit là d’élèves très timides, et anxieux lors du passage à l’écrit.
Dans le centre d’intérêt « la stabilité d’une structure », les élèves ont appris à schématiser sous forme de croquis, un pont à voûte. Ce travail les a mené à rechercher les différents noms des éléments constituant le pont à voûte. La synthèse a été réalisée sur une photo interactive (images-actives) du pont, sur laquelle les élèves ont dû compléter les noms des éléments manquants. En début de séance suivante durant 2-3 minutes le professeur évalue le niveau d’acquisition des élèves. Une projection de l’image interactive vierge, est faite par le professeur.
Le professeur demande toutes les 10 secondes aux élèves de nommer six éléments de l’ouvrage d’art, vu précédemment.
Ce travail habituellement effectué sur feuille, s’est déroulé, par l’intermédiaire des boîtiers de réponse « mimio ». J’ai expliqué soigneusement toutes les fonctions des boutons du boîtier de réponse.
L’appropriation de la part des élèves a été rapide, pas de difficulté notée de ce côté-là. Le repérage des questions sur le boîtier est facilité, par les différentes couleurs des boutons.
Du point de vue professeur quelques petits choses sont à noter, la création des listes de classes est à mon point de vue à améliorer, car il n’a pas été possible d’importer les listes d’élèves en format .CSV. A chaque fois un message d’erreur apparaît, malgré le fait que l’on suive les consignes du tutoriel.
La création des questionnaires est relativement simple, cependant j’ai noté quelques problèmes de stabilité. Le logiciel plante de temps en temps au beau milieu du test. C’est frustrant !
La mise en forme des résultats du test mériterait d’être améliorée, en proposant automatiquement la mise en forme des résultats juste après le test. En effet il faut penser à insérer une diapo « résultats » sinon pas de graphique, juste un tableau très sommaire.
Mon bilan concernant l’utilisation des boîtiers de réponse est positif. Le but recherché est atteint. En effet les élèves timides, se sont révélés actifs lorsqu’ils ne comprenaient pas la fonction de certains boutons du boîtier. Le fait de supprimer (temporairement) le passage à l’écrit, a soulagé des élèves anxieux, j’ai enfin pu découvrir un ou des sourires lors des tests. Le fait de chronométrer le temps entre chaque question, est source de motivation et d’émulation également.
Une énorme déception s’est lue sur leur visage lors de la phase de découverte des résultats du test. Le logiciel a planté ! Après cinq minutes de protestations (gentilles protestations...), on a refait le test, et cette fois-ci pas de plantage.
Expérience à reconduire très vite !
Alain Tremblier, professeur de technologie

Matériel prêté dans le cadre de CréaTice