Logo Corpus

Les maladies émergentes

Comment expliquer l’apparition de nouvelles maladies ? Modification du climat, mondialisation des échanges, augmentation de la population humaine, déforestation, multiplication des contacts entre l’homme et l’animal... les facteurs à l’œuvre sont nombreux. Pour Antoine Flahault, épidémiologiste, c’est à la convergence de causes à la fois sociales, économiques et environnementales, qu’il faut chercher les raisons de leur émergence…

Ouvrircompléments pédagogiques

03:37
1re S, 1re ES/L

Le professeur Antoine Flahault présente ici le concept de maladies émergentes. Ce concept regroupe l’ensemble des pathologies infectieuses (pour l’homme et/ou les animaux) qui ont été récemment découvertes ou dont la répartition géographique s’est accrue, modifiée, affectant alors de nouvelles populations. Il peut s’agir de l’apparition d’une nouvelle entité infectieuse (virus du chikungunya recensé pour la première fois en Tanzanie en 1952) ou d’une maladie dont l’incidence dans un espace ou une population donnée a significativement augmenté. Enfin, certaines maladies émergentes sont issues d’une modification qualitative ou quantitative des caractéristiques de l’agent pathogène, de la population touchée ou de son environnement (climat par exemple). Des facteurs sociaux, économiques, génétiques, biologiques, environnementaux sont donc généralement à la convergence de ce qui va produire une émergence épidémique.

Entretien avec Antoine Flahault.

L’intervention d’Antoine Flahault peut être abordée dans le cadre de démarches de projet menées en TPE de première S, ES ou L (BO, n° 21 du 23 mai 2013) : Classe de première des séries générales : liste des thèmes en vigueur pour les années scolaires 2013-2014 et 2014-2015. Elle peut s’inscrire dans un des thèmes proposés : « Santé et bien-être » ou « Individuel et collectif ».

Le concept de maladie émergente concerne des pathologies concernant parfois les jeunes adultes. Tel est le cas du syndrome d’immunodéficience acquise ou Sida dont les premiers cas cliniques ont été décrits aux USA vers 1981. En inscrivant les élèves dans un cadre épidémiologique, il peut être intéressant de les inviter à retracer l’historique de ce syndrome ainsi que celui de l’agent pathogène responsable (le VIH). Rechercher l’émergence de la souche virale (patient zéro), présenter les tableaux cliniques des premiers patients pris en charge (CDC d’Atlanta, équipe du professeur Gottlieb), mettre en lien l’extension de l’épidémie avec l’identification de certains comportements à risque… La démarche d’investigation à la fois historique, sociale et scientifique, menée dans le cadre des TPE par exemple, permet ainsi de mettre en exergue des caractéristiques essentielles des nouvelles maladies émergentes.

Vidéos associées