Logo Corpus

Les infections respiratoires aiguës : le futur

Le Dr Laurent Debardieux (Institut Pasteur) décrit comment, pour des pneumonies d’origine bactérienne, des traitements administrables par voie aérosol ont été mis au point à partir de bactériophages, des virus très abondants dans la nature, qui ne s’attaquent qu’aux bactéries. Ces solutions thérapeutiques sont particulièrement adaptées dans les cas de pneumonies dont les bactéries sont devenues résistantes aux antibiotiques classiques.

Ouvrircompléments pédagogiques

02:23
Lycée Général et technologique, Terminale STL

La résistance croissante des bactéries face aux traitements antibiotiques actuellement disponibles imposent aux scientifiques d’explorer d’autres voies de lutte antibactérienne.
Parmi ces dernières, la phagothérapie semble prometteuse. Elle utilise les virus bactériophages, parasites naturels et spécifiques des bactéries. L’infection, nécessaire à l’accomplissement du cycle viral, est aussi létale pour la bactérie hôte. Ces bactériophages constituent donc pour l’homme des alliés antibactériens très intéressants, en particulier dans le domaine clinique.
La grande spécificité des bactériophages (une bactérie ne peut être infectée que par des bactériophages qui lui sont spécifiques) permet de les utiliser de manière ciblée pour éliminer telle ou telle bactérie chez un patient, épargnant ainsi les autres bactéries, parfois bénéfiques.
Ainsi, dans le cas des stratégies thérapeutiques envisagées pour lutter contre les pneumonies, les expérimentations en cours montrent qu’il est possible d’administrer par aérosol des bactériophages (spécifiques des types bactériens incriminés dans la pneumonie diagnostiquée) et de les amener ainsi au cœur même du tissu infecté (tissu pulmonaire). Le foyer infectieux est localement et spécifiquement combattu !
Ces bactériophages pourraient donc intégrer, dans un proche avenir, l’arsenal thérapeutique disponible pour lutter contre les infections bactériennes.

Témoignage du Dr Laurent Debardieux (Institut Pasteur) avec incrustations de courtes infographies illustratives muettes.

Infections bactériennes, résistance aux antibiotiques (antibiorésistance), bactériophages, phagothérapie.

Le témoignage apporté par le Dr Debardieux souligne l’importance des virus. Non seulement ils sont présents de façon ubiquitaire dans notre environnement (ils peuvent coloniser différents milieux, aériens, aquatiques…), mais ils peuvent aussi être exploités à des fins utiles dans le domaine de la recherche thérapeutique. On pourra, outre cette phagothérapie expérimentée dans le cadre du traitement de certaines pneumonies, explorer avec les élèves l’utilisation des virus comme vecteurs génétiques (transgénèse) dans le cadre de la thérapie génique.

Vidéos associées