Logo Corpus

Le support du message nerveux

Le message nerveux est l’ensemble des informations qui transitent de cellule nerveuse en cellule nerveuse. C’est la structure particulière de ces cellules appelées neurones qui permet la propagation du message. Ce message, électrique le long des neurones, est constitué d’unités élémentaires, les potentiels d’action, brèves inversions du potentiel membranaire. Il est transmis de manière chimique d’un neurone à l’autre au niveau des synapses, par l’intermédiaire des neurotransmetteurs.

Ouvrircompléments pédagogiques

05:30
Lycée Général et technologique

Acteur central de la communication nerveuse, le neurone assure la propagation et la transmission des messages nerveux. Son architecture remarquable lui permet de collecter des informations par ses dendrites, et de propager le message nerveux le long de son axone. Ce message est de nature électrique le long d’un neurone, il est constitué d’unités élémentaires, les potentiels d’action, brèves inversions du potentiel de membrane. La fréquence des potentiels d’action traduit l’intensité de la stimulation perçue. La transmission du message d’un neurone à l’autre s’effectue au niveau des synapses, grâce à des neurotransmetteurs. L’arrivée des potentiels d’action à l’extrémité de l’axone d’un neurone provoque la migration des molécules de neurotransmetteur produites par le neurone et leur libération dans la fente synaptique ; Ces molécules sont ensuite réceptionnées par un autre neurone dans lequel elles induisent la création de nouveaux potentiels d’action.
Réponse électrique et transmission synaptique permettent une propagation de messages très divers dans tout l’organisme.

Animation de synthèse, infographies.

Communication nerveuse, neurone, message nerveux, potentiel d’action, synapse, transmission synaptique, neurotransmetteur.

La séquence proposée ici cible l’acteur central de communication nerveuse : le neurone. En classe, on peut proposer aux élèves la lecture de cette séquence vidéographique et l’observation, en parallèle, au microscope photonique, d’une coupe transversale de moelle épinière avec recherche de neurones multipolaires de la substance grise. On veillera donc à coupler l’étude réalisée au microscope avec celle d’une ressource pédagogique comme, par exemple, celle du site de l’Académie de Rennes (étude proposée à différentes échelles d’observation).
Par ailleurs, lors de la consultation de la séquence vidéographique, un arrêt sur image opéré sur la transmission synaptique neuro-neuronique permet de demander aux élèves de schématiser l’organisation de la synapse neuro-neuronique. L’animation et les commentaires fournis constituent des supports pédagogiques utiles pour permettre à chaque élève de rendre fonctionnel son schéma légendé et de dégager ainsi les principales modalités de cette transmission neuro-neuronique. Dans son ensemble, la démarche ici proposée aux élèves mobilise diverses capacités telles que « sélectionner les informations utiles », « restituer fidèlement l’information », « communiquer à l’aide d’un langage adapté » et « synthétiser ».
Il est tout à fait possible d’utiliser cette vidéo en classe inversée afin d’introduire une séance sur la communication nerveuse.

Vidéos associées