Logo Corpus

Le sida : le futur

Le Dr Saez-Cirion (institut Pasteur) décrit comment la stratégie de lutte contre le sida consiste à découvrir des marqueurs biologiques permettant d’identifier les cellules infectées par le VIH afin de les éliminer. Le Dr Lallemant (DNDi) explique pourquoi les très jeunes enfants infectés pendant la grossesse, l’accouchement ou l’allaitement, doivent être traités extrêmement rapidement. Il travaille sur un projet visant à adapter les traitements recommandés par l’OMS aux soins des jeunes enfants.

Ouvrircompléments pédagogiques

03:45
Lycée Général et technologique, Terminale STL, Terminale ST2S

La thérapie axée sur l’administration d’antirétroviraux (ARV) permet de limiter la prolifération virale mais n’élimine pas directement le virus. Pour obtenir une rémission ou une éradication de ce dernier, il faudrait réussir à diminuer le nombre de cellules cibles infectées ou éliminer la totalité de ces dernières. Ce second objectif semble plus difficile à atteindre que le premier.
Plutôt que s’attaquer directement au rétrovirus par les ARV, la mise en place de stratégies thérapeutiques visant à optimiser les réponses immunitaires contre les cellules infectées devrait permettre de réduire significativement leur nombre. Ce type de réponses pourrait être obtenu grâce à la mise au point d’un vaccin anti-VIH…
Les résultats obtenus actuellement et visant à stimuler les réponses immunitaires à l’aide d’une préparation vaccinale sont déjà très prometteurs chez le singe.
Pour les enfants séropositifs au VIH, les traitements thérapeutiques actuellement disponibles sont trop complexes à administrer ou inadaptés. Les recherches engagées visent donc à améliorer l’efficacité du traitement en simplifiant notamment son mode d’administration. Le traitement baptisé « le 4 en 1 », expérimenté prochainement, en constitue un exemple phare…

Témoignages, apports d’informations par le Dr Saez-Cirion (institut Pasteur) et le Dr Lallemant (DNDi) illustrés par des incrustations vidéographiques ou infographiques.

Rémission, éradication virale, vaccin anti-VIH, traitements thérapeutiques, conditionnement, avancées pharmacologiques, « 4 en 1 ».

La séquence proposée peut servir d’épilogue à l’étude du sida menée en classe de terminale ST2S ou STL, enseignement de CBSV. Les deux aspects scientifiques abordés ici (stratégies de mise au point d’un vaccin anti-VIH et avancées des recherches pharmacologiques) peuvent permettre d’initier une réflexion auprès des élèves concernant la diversité et la spécificité des contraintes à identifier avant d’engager les recherches pour tenter de mettre au point un vaccin ou un traitement thérapeutique mieux adapté à la population ciblée.

Vidéos associées