Logo Corpus

Le monde microbien, importance, diversité

Le monde des microbes (qui comprend notamment des bactéries, des champignons et des algues) est extrêmement important tant en nombre d’espèces qu’en nombre de représentants, il est aussi très varié en termes de modes de vie, de métabolismes et de niches écologiques. Les microbes SONT le monde biologique comme nous le dit Marc-André Selosse !

Ouvrircompléments pédagogiques

02:48
Cycle 4, 2de, 1re STL

Nous vivons au sein d’un monde dont la diversité est fondamentalement microbienne : bactéries, virus, algues et champignons microscopiques…
Tous ces représentants actifs, trop petits pour être observés à l’œil nu, pullulent non seulement par la multitude d’espèces différentes auxquelles ils appartiennent mais aussi par les effectifs démographiques démesurés au sein même d’une espèce. Plus d’un milliard de bactéries appartenant à près de 1 million d’espèces différentes dans un simple gramme de sol !
La diversité de ce monde microbien n’est pas uniquement physique… Elle l’est aussi par la capacité que ces acteurs microscopiques ont, selon leur spécificité, à transformer la matière, à utiliser les molécules de leur milieu et à participer ainsi au fonctionnement des écosystèmes. Par les transformations de matière qu’ils opèrent, ils permettent aussi la vie des autres organismes au sein des cycles biogéochimiques majeurs de la Terre. Notre monde biologique est en réalité un monde de microbes…

Témoignage/Entretien du Pr Marc-André Selosse.

Monde microbien, microbe, micro-organisme, champignons microscopiques, bactéries, virus, algues microscopiques, espèces, diversité biologique, écosystèmes, métabolisme énergétique, cycles biogéochimiques.

Microbes, micro-organismes, bactéries, virus… le focus porté par Marc-André Selosse sur le monde microbien constitue une porte d’entrée intéressante pour inviter les élèves à « faire le point » sur ce vocabulaire de microbiologie.
Quelle est donc l’origine du terme « microbe » ? Que regroupe donc l’appellation « micro-organismes ? Quelles sont les différences essentielles entre une bactérie, un virus et une levure ? Vivent-ils chacun de la même façon ? 
Les informations ici transmises par Marc-André Selosse peuvent donc constituer un point de départ utile pour permettre aux élèves d’engager des recherches de terminologie et ainsi, tout en découvrant l’incroyable diversité phénotypique et métabolique de ce monde microbien, clarifier leurs représentations.
Sous des mots scientifiques qu’ils considèrent parfois très proches, se cachent en réalité de profondes différences qui fondent la richesse et la complémentarité de ce monde « microbien ».

Vidéos associées