Logo Corpus

La respiration

C’est au niveau des alvéoles pulmonaires, petits sacs situés dans les poumons, que s’opèrent les échanges gazeux indispensables au fonctionnement du corps. Le dioxygène de l’air y est absorbé par le sang avant d’être transporté vers les cellules, alors que le dioxyde de carbone rejeté par les cellules y transite avant d’être expulsé vers l’extérieur du corps. Inspirez ! Expirez !

Ouvrircompléments pédagogiques

03:40

Ayant pour fonction principale de fournir à l’organisme du dioxygène tout en le débarrassant du CO2, l’appareil respiratoire adulte présente une organisation complexe, comprenant des voies de conduction et des surfaces d’échanges. Il conduit, par le biais des bronches et des bronchioles, le dioxygène atmosphérique jusqu’aux alvéoles, structures pulmonaires tapissées de capillaires sanguins. C’est à leur niveau que le dioxygène diffuse dans la circulation sanguine pendant que le CO2 en est extrait pour être expiré.
Transporté par les hématies, le dioxygène est par la suite amené à toutes les cellules actives de l’organisme. Là, les échanges gazeux-respiratoires sont inverses de ceux effectués au niveau des alvéoles pulmonaires. Le dioxygène, élément essentiel de la respiration cellulaire, diffuse du sang vers le compartiment intracellulaire alors que le CO2, déchet de la respiration cellulaire, est rejeté hors de la cellule, pris en charge par les hématies pour être ramené jusqu’aux alvéoles pulmonaires.

Animation de synthèse, infographie 3D comportant quelques électronographies présentant l’organisation de l’appareil respiratoire.

La respiration pulmonaire et cellulaire, l’histologie pulmonaire, les échanges gazeux-respiratoires.

L’observation de la séquence infographique et la prise en compte des commentaires associés peuvent apporter, en complément d’activités expérimentales, des informations utiles à la réalisation de schémas simplifiés (exemple en cinquième) qu’ils soient d’ordre anatomique, histologique et/ou fonctionnel lorsqu’ils illustrent les échanges gazeux-respiratoires. On pourra par ailleurs s’appuyer sur les documents d’accompagnement pour montrer comment l’organisation de l’appareil pulmonaire peut favoriser ces échanges gazeux-respiratoires entre l’air atmosphérique et le système circulatoire.

Vidéos associées