Logo Corpus

La régulation du cycle ovarien

Le cycle ovarien est régulé par toute une série d’hormones antagonistes dont la quantité présente dans le sang varie tout au long des 28 jours du cycle. Comment s’opèrent les contrôles respectifs et réciproques du cerveau et de l’appareil génital sur son fonctionnement ? Réponse détaillée, en images.

Ouvrircompléments pédagogiques

03:01
Cycle 4, Lycée Général et technologique

La séquence explique les relations hormonales qui ont lieu au cours du cycle menstruel entre le complexe hypothalamo-hypophysaire et l’ovaire. Dans un premier temps, la stimulation de l’hypophyse par l’hypothalamus est précisée ; le rôle des sécrétions hypophysaires sur le contrôle du cycle ovarien (développement folliculaire/ovulation/présence du corps jaune) est décrit.
Dans un second temps, les rétrocontrôles exercés par l’ovaire sur le complexe hypothalamo-hypophysaire sont expliqués : ils permettent de comprendre le dialogue constant entre le complexe hypothalamo-hypophysaire et les ovaires au cours du cycle menstruel, indispensable au bon déroulement des étapes du cycle menstruel dans chaque organe.

Animation de synthèse, infographie.

Régulation hormonale du cycle ovarien, rétrocontrôles.

En cycle 4, seule la première partie de la séquence vidéo peut être utilisée (jusqu’à 1’02”). Elle permet de comprendre que le fonctionnement des ovaires (contrôlant l’état de la muqueuse utérine ; voir vidéo Fonctionnement de l’ovaire et régulation hormonale 1) dépend des sécrétions hormonales du cerveau. Sans exiger le détail des différentes parties du complexe hypothalamo-hypophysaire, ni le nom des hormones impliquées, il est possible de demander aux élèves la réalisation d’un schéma-bilan simple.
En 1re L/ES et en 1re S, la compréhension du contrôle ovarien sur l’activité sécrétoire du complexe hypothalamo-hypophysaire (rétrocontrôle positif ou négatif selon la période du cycle) est nécessaire à la compréhension du fonctionnement des contraceptifs hormonaux. Ainsi, cette séquence vidéo permet d’apporter les rappels nécessaires pour aborder les notions du programme. Après avoir identifié la composition d’une pilule contraceptive classique par exemple (œstrogènes et/ou progestérone de synthèse), l’enseignant pourra inviter les élèves à réfléchir au mode d’action permettant d’arrêter temporairement les ovulations nécessitant une compréhension globale du système de régulation en conditions normales.

Vidéos associées