Logo Corpus

La méningite : le futur

Avec son équipe à l'Inserm, le Dr Guillaume Duménil cherche à comprendre les mécanismes infectieux causés par le méningocoque, une bactérie à l'origine de certaines formes de méningite. Les chercheurs tentent de reproduire en laboratoire, dans un contexte expérimental, l'infection dont sont victimes les personnes frappées par la méningite.

Ouvrircompléments pédagogiques

02:00

Au cours de cet entretien, le Dr Duménil apporte des précisions moléculaires sur la physiopathologie de la méningite bactérienne provoquée par Neisseria meningitidis : la bactérie vit dans la gorge et passe parfois dans la circulation sanguine. Elle gagne alors le cerveau et franchit la barrière hémato-encéphalique, grâce à des mécanismes d’adhésion aux parois des vaisseaux sanguins.
Les membres de son équipe utilisent des modèles in vitro de culture cellulaire, ainsi que des modèles murins, pour étudier les mécanismes de l’infection. Ils peuvent ainsi reproduire la pathologie dans l’environnement contrôlé d’un laboratoire. Leur objectif est de trouver un moyen d’inhiber les mécanismes d’adhésion de la bactérie à l’endothélium vasculaire et donc, de prévenir l’infection.
Le Dr Duménil explique enfin que, pour développer un éventuel médicament basé sur leurs travaux, leurs expérimentations devront donner lieu à un passage de relais entre la recherche médicale et l’industrie pharmaceutique.

Entretien avec le Dr Guillaume Duménil (DR Inserm).

Recherche médicale fondamentale, physiopathologie de la méningite bactérienne, études in vitro et in vivo, pistes thérapeutiques.

Cette vidéo présente un intérêt fort en conclusion du chapitre de bactériologie systématique consacré aux Neisseria dans les classes de techniciens supérieurs d’analyses de biologie médicale. En effet, le Dr Duménil aborde des détails mécanistiques de la physiopathologie de la méningite bactérienne, issus de la recherche médicale et peu connus à ce jour. Ils complètent harmonieusement les données cliniques classiques.
D’autre part, certains étudiants peuvent être amenés à exercer leur future activité professionnelle dans un contexte de recherche. Bien que succincte, la présentation des stratégies développées par un laboratoire de recherche n’en reste pas moins très illustrative. Elle permet également d’aborder les limites de la recherche fondamentale dans le développement de nouveaux médicaments et la nécessité d’une collaboration avec l’industrie pharmaceutique.

Vidéos associées