Logo Corpus

La malnutrition : le futur

Le Dr Kerstin Hanson (MSF) décrit les progrès réalisés depuis vingt ans dans le traitement de la malnutrition des enfants grâce au développement de laits et d’aliments thérapeutiques. Le problème auquel est confrontée la lutte contre la malnutrition provient surtout selon le Dr Hanson de l’inégalité d’accès aux traitements. Par ailleurs, il faut considérer cette lutte dans le cadre d’une politique de santé globale incluant développement de l’enfant, accès aux soins et campagnes de vaccinations.

Ouvrircompléments pédagogiques

01:56
Lycée Général et technologique, 1re STSS

Les progrès en termes de lutte contre la malnutrition dans les pays pauvres sont réels depuis trente ans.
L’utilisation thérapeutique de compléments énergétiques (poudres F-75 ou F100) et de pâtes énergétiques (Plumpy’nut®) est l’un des principaux leviers de cette lutte.
Mais sans une détection efficace des enfants malnutris, ce levier reste impuissant. Ce repérage doit avoir lieu au sein même des populations rurales (communautés), en dehors des centres de soin. En effet, les difficultés rencontrées dans la lutte contre la malnutrition ne sont pas liées aux traitements, disponibles et efficients. Le problème vient surtout de l’accès aux soins : en effet, les pays impactés par la malnutrition ne disposent pas d’infrastructures ni de systèmes de détection suffisamment développés.
Le dépistage et le diagnostic précis porté sur les enfants malnutris sont le préambule indispensable pour pouvoir dresser le tableau clinique puis engager le protocole thérapeutique adéquat. La lutte contre la malnutrition doit donc plutôt s’inscrire dans une stratégie globale incluant certes l’apport d’aliments thérapeutiques adaptés, mais aussi et surtout le développement de campagnes de vaccination contre les maladies aggravant la dénutrition (sida, tuberculose, paludisme, etc.), celui de la surveillance sanitaire et celui des secteurs économique ou agricole.

Témoignage du Dr Kerstin Hanson (MSF) avec incrustations de courtes infographies illustratives muettes.

Aliments nutritionnels thérapeutiques prêts à l’emploi, recherche active d’enfants malnutris au sein des communautés, prise en charge globale de la malnutrition.

L’intervention du Dr Kerstin Hanson constitue un support très utile pour dresser un état des lieux concernant la malnutrition dans les pays pauvres. Après avoir mentionné les progrès réalisés en termes de thérapie nutritionnelle, la séquence fait le point sur l’importance de la prévention et de la prise en charge globale de la malnutrition dans ces pays.
Ainsi, cette séquence peut permettre, sous la forme d’une discussion en classe (série ST2S) par exemple, non seulement de détailler les facteurs (socio-économiques, politiques, culturels, climatiques…) qui concourent au maintien de la malnutrition dans ces pays, mais aussi de dégager des axes de remédiation à envisager dans une prise en charge globale de ce fléau. On pourra ici insister sur certaines démarches de prévention que les pays impactés peuvent eux-mêmes mettre en place (formation des agents de santé, recherche active de cas pathologiques au sein des communautés, développement du secteur alimentaire local, augmentation de la couverture vaccinale contre les infections courantes…).

Vidéos associées