Logo Corpus

La maladie du sommeil : le futur

Le Dr Antoine Tarral (DNDi) explique comment les chercheurs tentent de mettre au point un traitement contre la maladie du sommeil plus facile à administrer que ceux dont disposent actuellement les médecins. Le but étant de parvenir à trouver un médicament à prendre en une seule fois par voie orale. Lorsque ce médicament sera au point, il sera mis à disposition de l'OMS qui s'est fixé comme objectif l'élimination de la maladie en 2020.

Ouvrircompléments pédagogiques

01:41
Lycée Général et technologique, Terminale ST2S

La stratégie thérapeutique actuelle de lutte contre la maladie du sommeil repose sur un traitement appelé « NECT » (combinaison thérapeutique d’éflornithine et de nifurtimox). Bien qu’efficace, cette thérapie réclame néanmoins la mise en œuvre de perfusions régulières suivies d’un traitement par voie orale prolongé : un protocole lourd et difficile à appliquer en pleine brousse !
Les chercheurs luttant contre la maladie du sommeil portent donc plutôt leurs espoirs vers la mise au point d’un médicament capable de soigner les patients par voie orale uniquement.
Il s’agit là d’un objectif majeur visé par le docteur Antoine Tarral, chef du programme clinique de trypanosomiase africaine humaine au DNDi. Ses recherches ciblent en particulier une molécule : le fexinidazole.
Cependant, le protocole thérapeutique requiert actuellement, pour cette molécule, la prise de 24 comprimés sur 10 jours.
Le Graal serait donc, sans doute, la mise au point d’une thérapie reposant sur un médicament dont la prise unique permettrait de soigner une fois pour toutes la maladie. Un tel médicament de la famille des oxaboroles est actuellement en cours d’étude.
La mise au point de ce genre de traitement, efficace et moins contraignant pour son application, permettrait alors d’entrevoir l’éradication de la maladie du sommeil d’ici à 2020, selon l’OMS.

Témoignage du docteur Antoine Tarral (chef du programme clinique de trypanosomiase africaine humaine au DNDi) avec incrustations de très courtes vidéographies et infographies muettes.

Nouvelles thérapies anti-trypanosomiase, NECT, contraintes thérapeutiques, DNDi, fexinidazole, oxaboroles, éradication de la maladie.

L’intervention du docteur Antoine Tarral constitue ici un support très utile pour définir et cerner les objectifs de la pharmacologie clinique dans le cadre d’une parasitose humaine : permettre non seulement d’engager un dépistage massif et précoce des sujets infectés mais aussi et surtout proposer des protocoles thérapeutiques accessibles, tolérables et efficaces. En ce sens, la séquence proposée pourrait permettre de souligner, avec les élèves, l’importance des liens unissant les pouvoirs publics (politique de santé publique) et la recherche pharmaceutique pour répondre à des besoins de santé.

Vidéos associées