Logo Corpus

L'acquisition du phénotype sexuel

Les organes sexuels masculins et féminins se différencient à partir de la 8e semaine du développement embryonnaire sous l’action d’hormones mâles ou femelles. Avant cela, ils sont indifférenciés. À la naissance, le jeune enfant est doté d’un appareil génital qui n’est pas encore actif pour la reproduction : il faudra attendre l’adolescence et de nouvelles transformations pour qu’il le devienne.

Ouvrircompléments pédagogiques

03:08
1re S, 1re ES/L

La séquence décrit l’ensemble des processus intervenant dans le développement des caractères sexuels masculins ou féminins, depuis la cellule-œuf jusqu’à l’âge adulte. Les caractères sexuels primaires et secondaires sont définis.
L’importance du sexe génétique dans la masculinisation ou la féminisation de l’embryon, sexuellement indifférenciée avant huit semaines de développement, est mise en évidence, ainsi que la contribution de gènes clés (exemple : SRY) permettant la synthèse d’hormones nécessaires au développement de l’un ou l’autre des sexes.
La vidéo montre enfin le rôle des sécrétions hormonales à la puberté, qui vont influencer le phénotype sexuel dans toutes ses composantes : morphologique, physiologique et comportementale.

Animation de synthèse, infographie.

Mise en place des caractères sexuels depuis la première cellule d’un individu jusqu’à l’âge adulte. Importance des chromosomes sexuels et des sécrétions hormonales.

En première ES/L, cette séquence vidéo peut permettre l’acquisition et/ou les révisions des notions indispensables pour l’épreuve de baccalauréat dans sa composante « sciences de la vie et de la Terre ». Il est possible, à partir de l’ensemble des notions abordées, de construire un schéma-bilan intégrant l’ensemble des données sur la construction progressive des caractères sexuels, depuis la cellule-œuf jusqu’à l’âge adulte.
En première S, la vidéo peut servir de bilan après un travail documenté sur les expériences de Jost (1947). Un schéma-bilan général est aussi envisageable.

Vidéos associées