Logo Corpus

Digestion in vitro

Éric Hamonou, journaliste scientifique, réalise depuis sa cuisine une expérience de digestion in vitro. Comment quelques fibres de viande de poulet et quelques miettes de pain vont-elles réagir au liquide gastrique, extrait d’un estomac de lapin ? C’est Lazzaro Spallanzani, médecin italien, qui, au XVIIIe siècle, avait eu le premier l’idée de cette expérience : Éric Hamonou lui rend ici hommage.

Ouvrircompléments pédagogiques

03:12
5e

Une personne explique qu’au milieu du XVIIIe siècle on pensait que la digestion était le résultat d’un processus mécanique faisant intervenir les dents et les muscles des viscères, permettant ainsi la transformation des aliments en bouillie. Pourtant des biologistes, comme le Français Réaumur et l’Italien Spallanzani, se rendirent compte que des animaux comme les oiseaux ne possédaient ni dents pour broyer ni muscles sur l’estomac pour malaxer, mais que les aliments qu’ils ingéraient subissaient une transformation.
Ils ont donc imaginé que le liquide contenu dans l’estomac était capable de dissoudre les aliments et ont fait des expériences pour le prouver.
Le journaliste scientifique Éric Hamounou réalise une expérience à partir de l’estomac d’un lapin dans lequel il récupère le liquide qui imbibe la bouillie. Il remplit deux tubes à essai de ce liquide afin de faire deux expériences : l’une avec des lamelles de poulet et l’autre avec des miettes de pain.
Après avoir mis les tubes à essai proches d’une source de chaleur pendant trois jours, on constate qu’il ne reste plus de miettes dans le premier tube à essai, et qu’il reste quelques morceaux de poulet noircis et partiellement dégradés dans le second. Le liquide a donc eu un effet partiel sur la viande.
En conclusion, il est rappelé qu’une digestion in vitro se fait à l’extérieur du corps, dans un tube à essai. La première digestion in vitro a été réalisée par Spallanzani avec son propre suc gastrique.

Images réelles montrant la réalisation d’une expérience.

La transformation de la plupart des aliments consommés en nutriments s’effectue dans le tube digestif sous l’action d’enzymes digestives (programme de SVT de 5e, Bulletin officiel spécial n° 6 du 28 août 2008 : Fonctionnement de l’organisme et besoin en énergie, La digestion des aliments et le devenir des nutriments).

Le visionnage de la vidéo sur la digestion in vitro permet aux élèves de comprendre la transformation des aliments et les mécanismes de la digestion, ainsi que d’aborder l’histoire des sciences et de situer dans le temps certaines découvertes scientifiques.
À partir du film, on peut leur demander de concevoir eux-mêmes un protocole afin de réaliser à leur tour une digestion in vitro et de la mettre en œuvre, ou, à partir d’un texte historique, de retrouver les étapes de la démarche conduite par Spallanzani.

Vidéos associées