Logo Corpus

Cœur et vaisseaux

Trois grands types de vaisseaux sanguins – les artères, les veines et les capillaires –transportent nutriments, dioxygène et déchets à travers l’ensemble du corps. Cet ensemble de vaisseaux forme un système clos… de près de 100 000 km de long ! Le sang qui circule dans les vaisseaux est mis en mouvement par le cœur, un muscle creux et cloisonné qui fonctionne comme une pompe.

Ouvrircompléments pédagogiques

03:50
5e

Dans le corps humain, l’appareil cardiovasculaire assure le transport du sang riche en dioxygène (O2) et en nutriments, pour alimenter les organes et les débarrasser du dioxyde de carbone et des autres déchets.
Il est composé d’artères, de veines et de capillaires, qui forment un système clos.
Le sang partant du cœur, arrive aux organes par des artères et les quitte en direction du cœur par des veines. Tous les organes sont entièrement irrigués et les capillaires assurent cette continuité entre les artères et les veines.
C’est au niveau de ces capillaires, vaisseaux très fins, que se font les échanges entre le sang et les organes. C’est parce que le sang circule en permanence à sens unique que ces échanges sont possibles.
Par ses contractions régulières, le cœur, qui fonctionne comme une pompe, met en mouvement le sang dans l’organisme en le propulsant dans les artères.
Le cœur est un muscle creux et cloisonné, formé de deux oreillettes et de deux ventricules avec un côté droit, qui reçoit le sang pauvre en O2, et un côté gauche, le sang enrichi en O2, après son passage dans les capillaires des alvéoles pulmonaires.

Animation de synthèse, infographie entrecoupée d’une vidéographie en images réelles et d’animations en 2D.

Le rôle de la circulation du sang et les échanges avec les organes : le transport du sang dans l’organisme et la mise en mouvement du sang dans l’organisme se fait par des contractions régulières du cœur.
La séquence observée peut être rattachée au Programme d’enseignement de sciences de la vie et de la Terre pour la classe de 5e, Bulletin officiel (en ligne), bulletin spécial n° 6 du 28 août 2008, « Fonctionnement de l’organisme et besoin en énergie ».

Logiquement, la notion d’échanges de substances entre les différents organes par l’intermédiaire du sang a déjà été abordée. La vidéo sur le cœur et les vaisseaux montre aux élèves comment la circulation sanguine permet de transporter les différentes substances (gaz, nutriments et déchets) entre les organes, et comment le cœur met le sang en mouvement.
Après l’observation de coupes transversales d’artère et de veine au microscope, et l’observation d’un cœur de bœuf ou de mouton, ils peuvent réaliser la dissection d’un cœur de volaille, afin d’observer la différence d’épaisseur des parois entre ventricule gauche et ventricule droit. On peut leur demander de réaliser un dessin d’observation légendé de la coupe transversale du cœur, en précisant son organisation interne.
Lors d’une autre séance, les élèves peuvent compléter un document, sous forme d’exercice, sur l’activité rythmique du cœur et son sens de circulation. À la fin du chapitre, ils peuvent compléter un schéma simplifié de l’appareil circulatoire, en indiquant le sens de circulation du sang avec deux couleurs (rouge et bleu généralement, respectivement le sang riche en dioxygène et le sang appauvri en dioxygène (et donc enrichi en dioxyde de carbone).
Il est possible de compléter la vidéo par l’utilisation de petits logiciels (révolution cardiaque, circulation sanguine, cœur 3D) facilement téléchargeables sur les sites académiques.

Vidéos associées