Logo Corpus

Allergies et intolérances alimentaires

Jean-Michel Lecerf, chef du service nutrition de l’institut Pasteur nous précise qu’en cas d’allergie alimentaire, on doit être très strict pour exclure totalement l’aliment allergisant, tout en permettant à l’enfant d’être avec les autres. Dans les cas d’intolérance, au lactose par exemple, c’est une question de quantité, il s’agit alors de contrôler la dose de l’aliment incriminé.

Ouvrircompléments pédagogiques

02:18
Bac pro Prévention santé environnement

Le diagnostic établi d’une allergie alimentaire nécessite l’éviction de l’aliment porteur de la ou des molécules allergènes. Il ne s’agit pas de diminuer significativement les quantités ingérées, comme dans le cas des intolérances, mais bel et bien d’éliminer l’aliment incriminé de son panier alimentaire.
Le suivi par un allergologue est, dans ce cas, indispensable pour mesurer l’importance de la sensibilité allergique mais aussi pour engager une désensibilisation progressive. L’accompagnement par un médecin nutritionniste, lui, peut s’avérer utile et judicieux pour éviter les erreurs de prise alimentaire à la maison ou en milieu scolaire et pour ne pas priver inutilement les patients de certains aliments.

Témoignage/Entretien du Dr Jean-Michel Lecerf.

Allergie alimentaire, allergène, trophallergène, désensibilisation, intolérance alimentaire, régime alimentaire, éducation nutritionnelle.

Les allergies alimentaires altèrent grandement la qualité de vie des sujets concernés et les conséquences d’une erreur alimentaire peuvent être parfois très graves. La prévalence actuelle des cas d’allergie en fait un véritable sujet de santé publique...
Détecter la présence d’un éventuel allergène (trophallergène) dans une denrée alimentaire nécessite soit des connaissances particulièrement aiguisées soit d’être particulièrement vigilant à la lecture des compositions alimentaires.
Un travail de consultation et de croisement de données peut donc être proposé en classe pour comprendre les normes d’étiquetage et apprendre à repérer les allergènes dans l’annonce de la composition des produits finis. Une étude concernant les recommandations pour l’étiquetage des produits alimentaires pré-emballés permettrait, par ailleurs, aux élèves de se confronter à un texte officiel et, ainsi, de développer certaines de leurs compétences citoyennes.

Vidéos associées