Concours National
de la résistance et de la déportation

Des ressources pour participer
Vidéo

Intervention de Gaston Viens

Référence Média: 

Né en 1924 à Cheval-Blanc (Vaucluse), dans une famille de maraî-chers. Gaston Viens rejoint la Résistance en 1941 en adhérant à un cercle clandestin de la Jeunesse communiste et en s’engageant dans les FTPF en 1942 dans la région de Saint-Rémy-de-Provence. Arrêté le 14 juillet 1943 par la Gendarmerie française au cours d’une action visant à inciter les jeunes à ne pas partir pour le STO en Allemagne, il est enfermé à la prison d’Avignon puis à la prison d’Aix-en-Provence. Après un jugement par le tribunal spécial, il est interné au camp de Saint-Sulpice-la-Pointe. Transféré à la gare de Toulouse le 30 juillet 1944, il est déporté au camp de Buchenwald. Au printemps 1945, il est responsable d’un groupe de déportés français intégrés à la brigade d’action libératrice. En tant qu’agent de liaison des groupes de combat, il participe les armes à la main à l’insurrection du 11 avril 1945 qui libère le camp peu avant l’arrivée des troupes américaines.

 

La rencontre de Créteil du 12 novembre 2014, tournage et montage par lʼéquipe audiovisuelle de Canopé-académie de Créteil, sous la direction de Jean-Luc Millet.