Concours National
de la résistance et de la déportation

Des ressources pour participer
MENU

Selection

2017-2018

DR

Pilotes français de l'escadrille Normandie-Niémen devant un Yak soviétique sur lequel ils combattent. La casserole d'hélice est peinte aux couleurs du drapeau français.

De gauche à droite : Joseph Risso, Raymond Derville et Noël Castelain.

 

En 1942, le général de Gaulle propose que des pilotes français combattent aux côtés des pilotes soviétiques sur le front de l'Est. En décembre 1942, une escadrille est constituée et rattachée au 18e régiment d'aviation soviétique. D'abrod appelée "Normandie" par les pilotes français, l'escadrile devient "Normandie-Niémen" en 1944 pour rappeler sa contribution au franchissement du fleuve du même nom.

De mars 1943 à avril 1945, l'escadrille "Normandie-Niémen" réalise 5240 missions, participe à 869 combats aériens et obtient 273 victoires. 42 des 96 pilotes du régiment périssent au combat