Concours National
de la résistance et de la déportation

Des ressources pour participer
MENU

Selection

2017-2018

coll. Musée de la Résistance nationale / Champigny

Couverture du Bulletin des Forces navales françaises libres, n°12, janvier 1943.

 

Créées dès juillet 1940, les FNFL sont confrontées au manque d'hommes et de navires. En 1942, malgré les ralliement et les dotations anglaises, les FNFL ne disposent que de 40 navires opérationnels sur 65 pour la flotte de guerre et 67 sur 170 pour la flotte marchande.

Le navire en couverture est le contre-torpilleur Le Léopard. Lancé en 1924, il participe aux combats au large des côtes françaises en mai-juin 1940. Réfugié à Portsmouth, il est saisi par les Britanniques le 3 juillet et remis aux FNFL le 31 août. Il est affecté à la protection des convois. En juillet 1942, il coule un sous-marin allemand. En novembre, il participe au ralliement de La Réunion à la France combattante. Echoué accidentellement au large de Tobrouk en mai 1943, il se brise et coule en quelques jours.